> Saone et Loire > SAONE ET LOIRE
26/02/2023 03:17
9946 lectures

Salon de l’Agriculture : Des visiteurs enthousiastes sur le stand de la Saône et Loire

Un véritable plébiscite. Dès l’ouverture du salon, le stand de la Saône-et-Loire a été pris d’assaut avec des visiteurs heureux qui l’ont dit à creusot-infos. Preuve du succès : En 6 heures, 3 journées de stocks sont parties. Il va falloir réapprovisionner.
En décidant d’avoir son propre stand pour être clairement identifié, le conseil départemental de Saône et Loire avait fait un pari. «Pari gagné» ! Car la première journée du salon international de l’agriculture, ce samedi 25 février, a vu le stand de la Saône et Loire pris d’assaut avec des visiteurs désireux de goûter les produits.
La viande charolaise, bien évidemment, avec une cuisson au top réalisée par le chef de la Maison du Charolais. Avec aussi plein d’autres très bonnes choses, l’ensemble agrémenté d’un petit vin blanc qui a mis de la joie en bouche et a ravi tous les palais.
Le succès de la première journée a été tel que samedi soir, à l’heure de la fermeture, il y avait un déficit en forme de démonstration du succès. En six heures, c’est l’équivalent de trois journée de stocks qui sont parties.
Le groupe des Insupportables a su créer de l’ambiance et fixer les visiteurs désireux de profiter des bons moments offerts par le conseil départemental de Saône-et-Loire dans une ambiance joyeuse, comme le Président Accary a pu le constater.
A.B.
 

Eric et Antoine Bois
«Nous sommes de Fontaines et c’est la seconde fois que l’on vient. C’est très agréable de pouvoir découvrir les produits des différentes régions. Et de voir cette année un grand stand pour la Saône et Loire, ça fait plaisir, car cela met vraiment en valeur notre territoire».
 

Nathalie Pocthier
«Je suis conductrice de bus à Chalon et j’habite Gergy. Ce n’est pas la première fois que je viens au salon et je suis très fière de voir que la Saône et Loire est très bien mise en valeur cette année. Car notre département le mérite. J’adore des vignes et les bords de Saône».
 

Stéphane et Hélène Copier
et Stéphanie et Pierre Troncy
Ils sont tous les quatre de Tanco, dans le Sud de la Saône et Loire. Stéphane et Hélène sont spécialisés dans les fromages de chèvres. Stéphanie est elle aide-soignante et Pierre est retraité. «Nous avons envie de découvrir les produits que l’on ne connait pas forcément très bien. Nous avons gagné des entrées et le voyage avec le conseil départemental. Et le stand de la Saône et Loire est vraiment très beau».
 

Ghislaine et Florent Carré
Ghisulaine est ouvrière en horticulture à Ouroux sur Saône et Florent est serveur en restauration. Ils sont domiciliés à Saint-Germain du Plain. «C’est la première fois que l’on vient et c’est vraiment une très belle découverte. Ce salon c’est le summum car c’est vraiment l’occasion de voir beaucoup de choses sur une journée. On veut voir les volailles, mais aussi les chats».
 

Dégustatrices et dégustateurs de foie gras
«Nous avons distribué des médailles au concours des foies gras. Et on a décidé de s’arrêter ici sur le stand de la Saône et Loire, car il y a une excellente ambiance, notamment avec la musique. Et puis la Saône et Loire, on sait que ce sont d’excellents produits avec notamment la viande charolaise et de très bons vins. On fait le tour des régions et franchement ici c’est sympa».
 

Julie Belloc et Ulysse Klein
Ils sont tous les deux œnologues. Elle à Puligny au domaine Leflaive et lui à Nuits au domaine Mia. Ils sont domiciliés à Chamforgeuil. «C’est la troisième fois que l’on vient sur le salon de l’agriculture déjà pour découvrir les régions. On aime bien aussi discuter et échanger avec les agriculteurs. Ca donne envie, parfois, d’aller dans une région. Le stand de la Saône et Loire est très beau. Il est spacieux et bien placé. Bravo».
 

De Montceau à Paris…
Eric Bachoffer et son épouse, mais aussi Marie-Laura Therry sont du bassin minier et se sont naturellement retrouvés sur le stand de la Saône-et-Loire… Notamment pour parler rugby. Eric qui a porté les couleurs de Montceau et du Stade Français prépare maintenant les Jeux Olympiques dans les Hauts de Seine. Marie-Laure elle travaille pour Dior, comme modéliste créatrice pour Hommes. Tous ont apprécié les retrouvailles et la bonne ambiance «made in Saône et Loire», avec Hamit Kilic, qui travaille au département au service informatique, et son épouse Aurélie qui elle travaille à l’aide sociale à l’enfance à Chalon sur Saône.
 
Alain BOLLERY