Recherche
Pour nous joindre
alain.bollery@orange.fr
SMS au 06.98.82.18.88
Pour votre publicité sur
Creusot-infos, un seul numéro
06 62 80 46 68
> Saone et Loire > SAONE ET LOIRE
09/07/2021 03:16
3516 lectures

Rémy Rebeyrotte : «J’ai demandé au Gouvernement de rendre la vaccination obligatoire, sinon on risque d’avoir de grosses tensions dans la population

Le Député de Saône-et-Loire estime qu’il faut aller vite.
Vous voulez que le Gouvernement soit offensif sur la vaccination. Pourquoi ?
REMY REBEYROTTE : «J’ai pris l’initiative, avec quelques collègues députés, de demander au Gouvernement de créer les conditions, par la loi, d’une vaccination obligatoire pour tout le monde. C’est évidemment très bien de rendre la vaccination obligatoire pour les soignants. Mais on sait que demain il faudra le faire pour d’autres catégories. J’ai trois raisons à ma demande d’une vaccination obligatoire».

Lesquelles ?
«Je crois qu’avec les variants on risque de se retrouver avec des mesures contraignantes si on n’agit pas très vite. Je pense même que cela générer des conflits entre les vaccinés et les non vaccinés. On risque d’avoir de grosses tensions dans la population.

Deuxièmement si on commence par décidé de vacciner certains secteurs d’activités, après les soignants, il faut inévitablement penser aux enseignants, ou encore aux personnels d’accueil. Alors plutôt que d’avoir un débat permanente, autant tout inscrire dans la loi.
Troisièmement, à partir du moment où l’on sait que le vaccin a des effets bénéfiques sur la population face à la pandémie, alors il faut s’en remettre à un des fondements de notre constitution, à savoir la déclaration des droits de l’homme, dont il faut rappeler qu’elle stipule que la liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui…»

Et alors ?
«Pour moi, très clairement, un «non vacciné» nuit à la liberté des autres ! Il en va donc de la paix sociale et de l’équilibre de la société. Voilà pourquoi il faut rendre la vaccination obligatoire. Mais il faut aussi d’autres mesures»

A quoi pensez-vous ?
«Il faut en finir avec l’abus d’usage des tests PCR. Certaines personne se font tester plusieurs fois par semaine. Il faut donc arrêter de les rembourser. C’est aussi une question de coût pour la nation».
Recueilli par Alain BOLLERY



Creusot-infos.com - Mentions légales