Recherche
Pour nous joindre
alain.bollery@orange.fr
SMS au 06.98.82.18.88
Pour votre publicité sur
Creusot-infos, un seul numéro
06 62 80 46 68
> Saone et Loire > SAONE ET LOIRE
13/06/2022 03:12
4386 lectures

Législatives : La réaction de Charles Landre aux résultats du 1er tour

Communiqué :
Ce dimanche, les électeurs de la 3ème circonscription de Saône-et-Loire ont choisi de m’éliminer dès le premier tour de l’élection législative.
Je remercie avant tout tous ceux qui ont choisi de me faire confiance.
Je percevais, après avoir fait une vraie campagne de terrain dans l’ensemble des communes, une abstention très forte qui renforcerait, mécaniquement, les candidatures qui ne faisaient que s’appuyer sur des dynamiques nationales. Ces dernières semaines j’ai rencontré essentiellement des Français désabusés qui ne voient pas dans l’expression du vote la traduction d’un engagement politique concret.

La 3ème circonscription cumule finalement plus de 50 % d’abstention. C’est le témoignage d’une démocratie malade et de la déconnexion forte entre les habitants et leurs représentants. Elle conduit scrutin après scrutin, a fait réélire presque tous les sortants et le pays en ressort figé politiquement.
C’est, dès lundi, la priorité de mon engagement politique : aller au devant de ceux qui ne votent plus ou n’ont jamais voté. Et le faire mieux, mieux que durant les 5 précédentes années.
Durant cette campagne j’ai respecté les électeurs en faisant des propositions, claire et parfois de rupture, fidèle aux valeurs qui m’ont toujours guidées. La défense du revenu agricole, la garantie de la retraite au SMIC pour tous ceux ayant cotisé entièrement, des propositions d’urgence pour la santé en milieu rural, le nécessaire renforcement des moyens des polices et gendarmeries dans nos communes, la lutte contre le trafic de drogue, l’instauration d’une TVA différenciée, la baisse des charges et cotisations patronales mais aussi plus de justice fiscale et la fin du mille-feuille administratif…. Elles n’ont manifestement pas été entendues.
Je regrette d’avoir été le seul à en faire car je suis convaincu que l’affadissement général du débat politique participe grandement au phénomène de l’abstention.
La droite est balayée partout en Saône-et-Loire (hormis pour la député sortante sur la 2eme circonscription). Malgré ce mauvais score, nous réalisons un score 2 fois supérieur à celui de la candidate de la droite à la présidentielle. C’est une base et un encouragement pour l’avenir alors que cette campagne aura aussi été un moment de la clarification politique vis-à-vis de nombre d’élus locaux dits de droite et désormais soutiens d’Emmanuel Macron.
Dimanche prochain vous aurez le choix, dans cette circonscription, entre 2 candidats qui ne vous défendront pas à l’Assemblée nationale. Le député sortant en a fait la preuve pendant 5 ans en se comportant en député godillot. Il continuera, à l’image de sa campagne uniquement basée sur le soutien à Emmanuel Macron, comme il continuera d’alimenter le système des apparatchiks socialistes locaux dont il est issu. La candidate du Front national, parachutée, n’a pas fait campagne, se contentant d’afficher qu’elle soutenait Marine Le Pen. Quel projet !
Nous connaissons, comme à chaque fois, le résultat d’un tel duel.
Dès demain je serai à l’ouvrage. La droite doit se reconstruire. En profondeur. Et en partant de communes en de trop nombreux endroits délaissés.
J’ai vu durant cette campagne, au Creusot, à Autun, sur la côte chalonnaise, à Chagny, à Issy l’Evêque, à Verdun-sur-le-Doubs et ailleurs, nombre d’habitants de plus en plus éloignés de la politique mais animés du souhait que la France retrouve enfin un projet.
Je mettrai toute mon énergie dans les nécessaires débats à venir et dans cette reconstruction.
Je remercie les militants fidèles et engagés qui ont tout donné ces derniers mois.
Une nouvelle page s’ouvre, nous nous y engageons et nous ferons bien mieux.
Charles Landre