> Saone et Loire > SAONE ET LOIRE
13/02/2024 03:16
3928 lectures

Le Creusot - Montceau : David Marti s'est rendu à Matignon pour défendre les intérêts du territoire et faire avancer des dossiers

Il l'avait annoncé en conseil municipal. David Marti, maire du Creusot et Président de la Communauté Urbaine, s'est rendu à Matignon pour une réunion technique sur des sujets préalablement ciblés. Avec la perspective de créations d'un millier d'emplois.
Le Maire du Creusot et Président de la Communauté Urbaine Le Creusot Montceau, David Marti a récemment tenu une réunion de travail avec les Conseillers Territoires du 1er ministre Gabriel Attal, Renan Mégy et Mathias Ott. Un rendez-vous très important. 
L'objectif de cette réunion était de porter à la connaissance du Premier Ministre les principaux enjeux et sujets d'envergure en matière de développement et d'aménagement, pour le territoire de la Communauté Urbaine Creusot-Montceau, auxquels l'État doit être attentif mais aussi et surtout facilitateur.
Un message que David Marti avait déjà porté à l'occasion de la première pierre de la coulée continue verticale, à Industeel, le vendredi 2 Février. Mais aussi devant le Préfet de Saône et Loire, venu à l'IUT pour le lancement de la semaine de l'Industrie.
En premier lieu, à Matignon, David Marti a insisté sur la dynamique économique et industrielle qui se développe fortement.

Pour mieux considérer la dynamique économique et industrielle

L'un des principaux points abordés lors de la réunion était la véritable dynamique économique et industrielle qui s'est installée sur le territoire. On le sait, la Communauté Urbaine Le Creusot - Montceau compte de grands noms de l'industrie et possède un tissu de petites et moyennes entreprises dynamiques.
Aussi, plusieurs projets d'implantations industrielles et de développement d'entreprises existantes sont en cours, ce qui devrait générer «plus d'un millier d'emplois industriels dans les 4 prochaines années, ainsi que des investissements de plusieurs centaines de millions d'euros dans plusieurs filières», souligne David Marti.
La réunion de travail à Matignon avait aussi pour objectif de reconnaître les projets d'envergure nationale. Il a été souligné lors de la réunion la nécessité de les reconnaître «dans le cadre du zéro artificialisation nette». Un sujet de la plus haute importance, puisque les développements économiques et industriels nécessitent de dégager de nouvelles zones.
«Il est important de prendre en compte leur impact sans freiner négativement les développements en cours sur le territoire».
Il a été suggéré de positionner les projets d'interconnexion TGV / TER et les projets industriels dans les enveloppes nationales de droit à consommation des espaces. «Cette reconnaissance est essentielle pour valoriser la dynamique économique locale et contribuer à l'objectif global de reindustrialisation du pays», insister le Président de la Communauté Urbaine.

Rétablir les arrêts TGV qui ont été supprimés et réaliser l'interconnexion avec la ligne TER

Autre sujet important : Les enjeux liés aux mobilités. David Marti l'avait annoncé, la question des mobilités a évidemment été abordée lors de la réunion. Pour souligner «l'importance de l'attention de l'État sur la desserte TGV du territoire et la nécessité de rétablir certains arrêts que la SNCF a supprimés.
Le TGV est un enjeu majeur pour l'attractivité du territoire, et «la gare TGV Creusot Montceau Montchanin joue un rôle clé pour les territoires voisins« : autunois, chalonnais, charolais, ainsi que pour la Région de Roanne.
Il a été demandé à l'État de soutenir l'interconnexion TGV/TER et la VFCEA (Voie Ferrée Centre Europe Atlantique) sur le territoire, afin d'améliorer l'efficacité du mode de transport et de répondre aux attentes des usagers et des entreprises.
Enfin, lors de la réunion, a été mises en relief la nécessité de sensibiliser le Premier Ministre à la simplification des normes et à la fluidité des relations entre les services déconcentrés de l'État et les collectivités.
La Communauté Urbaine Le Creusot - Montceau souhaite prendre sa part dans l'identification et la proposition de normes à simplifier.
Cette démarche permettrait de faciliter et d'adapter les parcours des porteurs de projets et des entrepreneurs dans un contexte où les territoires peuvent être en concurrence, même au sein de l'Union Européenne.
Il a été noté que, trop souvent, la traduction en France de la norme européenne est accompagnée par une multiplication des normes locales, ce qui constitue un handicap en termes de compétitivité par rapport à nos voisins européens.

Un état d'avancement dans deux mois

Au finale, une réunion de travail très positive, avec les conseillers territoriaux du 1er ministre Gabriel Attal. Elle a permis de mettre en avant les principaux enjeux et sujets d'envergure pour le territoire. David Marti a rappelé que «l'État doit être attentif à ces questions afin de favoriser le développement et l'aménagement du territoire de la Communauté Urbaine Le Creusot - Montceau, de manière efficiente et compétitive.
Selon David Marti un suivi des dossiers évoqués sera fait en lien avec les équipes de la CUCM et les conseillers du premier ministre. David Marti a demandé une nouvelle réunion dans deux mois afin de faire un état d’avancement.
A.B.