Recherche
Pour nous joindre
alain.bollery@orange.fr
SMS au 06.98.82.18.88
Pour votre publicité sur
Creusot-infos, un seul numéro
06 62 80 46 68
> Saone et Loire > SAONE ET LOIRE
22/05/2024 03:15
4354 lectures

Européennes : Frédéric Boccard (PCF) au Creusot : «Il faut un fond européen pour les services publics… L’industrie a besoin de l’énergie nucléaire»

C’est à l’ALTO au Creusot, que le Parti Communiste a tenu un meeting départemental, avec ses candidats de Bourgogne – Franche-Comté, dont le Creusotin Sébastien Gautheron. L’occasion d’interviewer, en vidéo, Frédéric Boccard, administrateur de l’INSEE, membre du CESE et responsable national du PCF.
Le Parti Communiste est en campagne et il le fait savoir. Il affirme ses convictions, ses engagements, partout où il passe. Fabien Roussel, escompte bien que la liste menée par Léo Deffontaines va dépasser la barre des 5%. Alors le PCF multiplie les rendez-vous. Sur le terrain, dans la rue. Mais aussi avec des réunions publiques, comme celle organisée à l’ALTO au Creusot, avec les quatre candidats implantés en Bourgogne – Franche-Comté, dont le Creusotin Sébastien Gautheron, leader de la CGT à Industeel.
Avec aussi les présences de Muriel Ternant, présidente du groupe communiste au Conseil Régional de Bourgogne – Franche-Comté et Frédéric Boccard, membre de la direction centrale du PCF où il est au rang des experts économiques.

Dans une interview vidéo, il plaide pour la mise en place d’un fond européen pour les services publics. Il souligne aussi que la réindustrialisation de la France implique d’avoir de l’énergie, dont de l’énergie nucléaire.
C’est par des mots d’accueil, prononcés par David Marti, maire du Creusot, passé quelques minutes, à l’invitation de Sébastien Gautheron, que la réunion a débuté. Le Maire du Creusot a mis en avant les valeurs communes de la gauche, dont celles partagées avec le PCF. Il a expliqué que c’est dans l’union que les élections ont été remportées au Creusot. Cela avant de partir à un autre rendez-vous.
Ensuite, pendant plus de deux heures , les différents intervenants ont pu échangés avec le public, environ une centaine de personnes… «Cela fait longtemps que le PCF n’avait pas réuni autant de personnes dans un meeting», souligne Sébastien Gautheron.
Il a invité chacune et chacun à «faire barrage aux idées d’extrêmes droite, le capitale et d’aller chercher les absentéistes pour le vote du 9 juin.
Le Creusotine estime aussi que «les syndicalistes doivent s’engager plus dans la politique, car ils sont de véritable relais. Sans oublier  les victoires remportées sur le capital qui se sont fait avec le parti et les syndicats : front populaire, la sécu avec Ambroise Croizat…»
«Cela nous nous donne espoir pour la suite et créer une vraie dynamique pour le PCF au Creusot et en Saône et Loire».
A.B.