Recherche
Pour nous joindre
alain.bollery@orange.fr
SMS au 06.98.82.18.88
Pour votre publicité sur
Creusot-infos, un seul numéro
06 62 80 46 68
> Saone et Loire > SAONE ET LOIRE
26/02/2023 03:17
4647 lectures

André Accary : «En Saône-et-Loire, on aime notre agriculture, nos agriculteurs et leurs produits»

Le Président du conseil départemental mise sur le Salon de l’Agriculture, pour que la Saône et Loire rayonne encore plus et encore mieux, pour renforcer son attractivité. Il s’explique dans une interview, en soulignant la qualité des productions fortes de 35 AOP.

Vous avez décidé de mettre le paquet, cette année, au salon de l’agriculture. Pourquoi ce changement de braquet ?
ANDRE ACCARY : «La Saône-et-Loire est un des plus grands départements agricoles de France. Je trouvais dommage ces dernières années que l’on ne mette pas en-avant nos productions et la talent de nos producteurs. Les deux contribuent à l’attractivité de notre territoire. Notre objectif est vraiment, avec notre stand, de faire la promotion de nos produits, dont tout le monde sait qu’ils sont de qualité. C’est aussi l’occasion d’avoir une très belle vitrine pour notre tourisme».

 
Quels sont, pour vous, les atouts de la Saône et Loire ?
«En premier je mets la qualité de vie extraordinaire que l’on peut trouver dans notre département et d’ailleurs que l’on nous reconnait. La Saône-et-Loire ce sont de magnifiques paysages ; et une activité agricole avec des produits exceptionnels. La Saône-et-Loire ce sont, avec les vins, 35 AOP, ce qui nous classe dans les premiers départements en France. Nos producteurs sont des artistes.
Mais la Saône-et-Loire c’est aussi un territoire marqué par l’histoire. Avec 350 église romanes ou avec des particularités romanes, 183 châteaux, 2 gares TGV entre Paris et Lyon, deux autoroutes, la RCEA.
Et dans cette ensemble une population plutôt bien répartie dans le département. Et ce n’est pas neutre. Je m’explique : La Saône-et-Loire n’est pas un département pollué, alors que les métropoles souffrent de pollution.
Ce sont bien tous ces atouts que l’on a voulu mettre en-avant».
 
C’est pour cela que vous avez voulu vous démarquer de l’espace Bourgogne – Franche-Comté, tout en étant à côté, mais mieux situé ?
«Oui, on le fait pour notre agriculture et nos agriculteurs. Oui, je le répète, on voulait mettre en-avant leurs formidables produits. En Saône-et-Loire on aime notre agriculture, nos agriculteurs et leurs produits ! Cette année ils sont mis en-avant et le moins que l’on puisse au regard de la fréquentation de notre stand, c’est que le public apprécie. On a voulu être encore plus proche des épicuriens. C’est déjà une très belle première journée, au cours de laquelle on donne une très bonne image, avec le savoir-faire de nos agriculteurs et de nos éleveurs.
C’est très clairement un investissement pour notre département. C’est le sens de ce nouveau stand. Tout les ans, on essayer d’innover pour le tourisme. L’année dernière on l’a fait avec les émissions culinaires de Laurent Mariotte, avec la caravane du Tour de France. Cette année c’est donc avec ce nouveau stand que l’on continue. Et il sera évidemment utilisé sur d’autres événements».
Recueilli par 
Alain BOLLERY
 
L’inauguration du stand de la Saône-et-Loire a eu lieu samedi à la mi-journée. Et outre André Accary, d’autres prises de parole ont eu lieu.
 

Elisabeth Roblot

Vice présidente du conseil départemental en charge du tourisme
«Moi je suis fière de la belle mobilisation de nos agriculteurs pour montrer ce qu’il y a de meilleur en Saône-et-Loire. Car cela ne peut être que bénéfique pour le tourisme, avec notamment tous les parisiens qui passent par le salon. A tous les visiteurs de notre stand, je dis venez découvrir la Saône-et-Loire chez nous».
 
 

Bernard Lacour

Président de la Chambre d’Agriculture
«Déjà je veux remercier le département pour toutes ses actions d’accompagnement des agriculteurs. Ce stand, de tous ceux que j’ai vu, est le plus beau en termes de valorisation qualitative. Avoir une vraie identité, c’est une vraie force. Bravo pour toutes ces actions, car c’est une vraie force».


Hugues Pichard

Président de Charolais France
«La race charolaise et la Saône-et-Loire sont indissociables. Cela tient au savoir-faire et à la qualité du terroir, mais aussi au travail de grande qualité des éleveurs qui ont une autre façon de voir la génétique. C’est pour cela que la Saône et Loire est un territoire exceptionnel»
 
 

Benjamin Dirx

Député de Saône et Loire
«Ce salon et ce stand c’est quelque chose de formidable pour la Saône et Loire. Le plus important pour les agriculteurs c’est de pouvoir vivre de leurs produits. Cet espace de promotion est aussi un cadeau à l’ensemble des visiteurs. Et je rappelle que c’est en Saône et Loire que nous avons les meilleurs vins blancs du monde».