Recherche
Pour nous joindre
alain.bollery@orange.fr
SMS au 06.98.82.18.88
Pour votre publicité sur
Creusot-infos, un seul numéro
06 62 80 46 68
> Opinion > LREM
11/10/2021 19:55
721 lectures

OPINION : Rémy Rebeyrotte dénonce «le départ en croisade» de Gilles Platret

Communiqué :
M. PLATRET part « en croisade » : silence dans les rangs ?
Suite au discours récent d’extrême droite du nouveau « croisé » Platret, qui suivait d’autres actes déjà porteurs de division et de haine, ce qui me frappe, c’est l’absence complète de réaction et de condamnation des élus de son camp en Saône-et-Loire.
Damien Abad, le Président du groupe LR à l’Assemblée Nationale et le Président du Sénat condamnent les propos et l’attitude, mais, en Saône-et-Loire, silence assourdissant sur toute la ligne, y compris de ceux qui se disent centristes, modérés ou gaullistes.

Pourtant, dans l’équipe de M. Platret à Chalon sur Saône, il y a des collègues-élus dont les parents font partie de la première ou de la deuxième génération arrivés d’Afrique du Nord. Seraient-ils ou seraient-elles des « Mata Hari en puissance » ou des éléments de la cinquième colonne ?
On a tous en mémoire, hélas, le soutien que lui avait apporté Mesdames Corneloup et Mercier quand M. Platret a construit une alliance avec M. Dupont-Aignan lors des dernières élections régionales. M. Dupont-Aignan serait-il un pionnier parmi les « croisés » d’extrême droite, celui qui a ouvert la voie et qui est aussi l’un des principaux meneurs des manifestations d’anti-vac et d’anti-pass sanitaire de cet été, avec M. Philippot.
Tout cela commence à faire une sorte d’amicale des « fachos » en goguette, fiers d’eux-mêmes bien sûr, et plus ou moins contents d’avoir trouvé leur nouveau Robert Brasillach, un certain Eric.
Rémy Rebeyrotte
Député de Saône-et-Loire