Recherche
Pour nous joindre
alain.bollery@orange.fr
SMS au 06.98.82.18.88
Pour votre publicité sur
Creusot-infos, un seul numéro
06 62 80 46 68
> Opinion > De gauche
01/12/2023 03:05
735 lectures

OPINION : La Ligue des Droits de l'Homme a adressé une lettre ouverte à l'ensemble des élus, au sujet de la guerre Israël - Hamas

Lettre ouverte de la section LDH Le Creusot aux élus sur la guerre Israël-Hamas
 
La section locale LDH Le Creusot a adressé aux élus et élues la lettre suivante :
À Mesdames et Messieurs
Elus du Conseil municipal du Creusot et/ou
Membres du Conseil départemental de Saône-et-Loire et/ou
Membre du Conseil Régional de Bourgogne Franche-Comté
À Monsieur Le Député de la 3ème circonscription de Saône-et-Loire
À Madame la suppléante du Député de la 3ème circonscription de Saône-et-Loire
À Madame la Sénatrice et Messieurs les Sénateurs de Saône-et-Loire

Objet : Situation politique internationale et nationale

 
Mesdames, Messieurs,
Dans un contexte international déjà lourd de menaces, le conflit opposant l'Etat d'Israël au Hamas à Gaza constitue un nouveau péril très grave. Des milliers de victimes sont déjà à déplorer, la paix et la sécurité sont en cause.
Défenseurs et défenseuses des droits, attachés à la protection de la vie des populations civiles et des otages, nous ne pouvons voir Gaza se transformer en cimetière pour l'Humanité.
Nous refusons l'impuissance.
Nous nous adressons à vous et vous sollicitons en qualité d’élus et de citoyens / citoyennes pour vous engager à renforcer la mobilisation pour la paix sur la base du communiqué national de la Ligue des droits de l’Homme publié à l’occasion de l’appel à manifester du 4 novembre dernier, que nous joignons à la présente. (voir : https://www.ldh-france.org/stop-a-linhumain-cessez-le-feu-immediat-liberation-des-otages-protection-des-populations-civiles ).
Nous sommes extrêmement soucieux et soucieuses de la nécessité d’agir pour éviter l’aggravation des tensions à l’intérieur de notre société, pour lutter contre toutes les discriminations alimentant ressentiments et violences.
Nous avons l’intention de rendre notre démarche publique en la communiquant à la presse.
Nous vous remercions, Mesdames et Messieurs, pour l’attention que vous porterez à notre démarche et nous vous prions d’agréer nos salutations militantes et citoyennes.
Pour la section locale LDH
Françoise Bouchet, présidente