Recherche
Pour nous joindre
alain.bollery@orange.fr
SMS au 06.98.82.18.88
Pour votre publicité sur
Creusot-infos, un seul numéro
06 62 80 46 68
> Medias > ICI ET AILLEURS
21/07/2021 03:16
1133 lectures

VTT : A fond les descentes et les sensations, pour 25 euros la journée, dans la vallée de Charmonix

Dès 9h15 du matin et jusqu’à 17 heures, vous pouvez enchaîner toutes les descentes que vous voulez avec le télécabine du Prarion. Idéal pour les amoureux de sensations fortes. Mais on peut aussi se balader à pied.
Si vous aimez les descentes en VTT et si vous voulez vous faire plaisir sur une journée, y compris avoir des montées d’adrénaline sur une piste noire, alors c’est la direction de Chamonix qu’il vous faut prendre.
En arrivant dans la vallée, prenez la sortie des Houches pour rejoindre le parking du télécabine du Prarion. Là, avec votre VTT, vous monterez à 1900 mètres d’altitude et vous pourrez vous offrir des descentes à gogo. Facile, difficile ou très difficile... Ce sera à vous de choisir.
Avec un forfait à 25 euros, vous pouvez vous offrir autant de descentes que vous voulez en prenant la remontée mécanique autant de fois que vous le souhaitez. 1er départ à 9h15. Dernier départ à 17 heures.

Une station de lavage juste à côté de la gare de départ vous permet de remettre en état votre VTT entre deux descentes, ou juste avant votre départ.
Si vous souhaitez découvrir d’autres sensations, prenez alors le forfait à 35 euros qui vous permettra sur une deuxième partie de journée d’aller vous offrir des descentes depuis le Col de Balme, après Argentière, au fond de la vallée, du côté du Tour. C’est à vous de choisir.
Précision importante, une sandwicherie de très bonne qualité se trouve au pied du Prarion. Mais au sommet du Prarion se trouve un très bon restaurant, avec vue magnifique sur le Mont Blanc et se poser avec des bains de soleil !
Si vous n’êtes pas un adepte du VTT et/ou si vous êtes accompagnant, vous pouvez aussi vous offrir des balades depuis le sommet du Prarion. Des ballades faciles, sans trop de difficultés. Et il n’est pas besoin d’être équipé. Juste des baskets ou des chaussures de marche, plutôt que des talons.
Bref que du bonheur.
A.B.
(Photos Alain BOLLERY et DR)

Au départ du télécabine du Prarion :





Depuis le sommet du Prarion :