Recherche
Pour nous joindre
alain.bollery@orange.fr
SMS au 06.98.82.18.88
Pour votre publicité sur
Creusot-infos, un seul numéro
06 62 80 46 68
> Faits Divers > En Saône-et-Loire
07/09/2021 03:17
8535 lectures

RCEA et Route de Dole : 1485 euros d’amendes pour un grumier en surcharge

Un camion sur deux contrôlé lundi en Saône-et-Loire était en infraction. 32 étaient en surcharge, dont 7 VUL..
Sans compter un poids-lourd qui roulait sur une jante…
Il y a des signes qui ne trompent pas… En demandant au contrôleur de la DREAL que son visage ne soit pas pris en photo par la presse, le chauffeur d’un ensemble routier transportant des grumes, avait déjà intégré, avant la pesée, qu’il allait être verbaliser.
Et effectivement le chauffeur de ce grumier a écopé, lundi après-midi, de onze amendes à 135 euros, pour un dépassement de charge de 11,5 tonnes. Cette surcharge a été constatée lundi après-midi sur l’aide de la Guye, sur la RN80, à savoir la branche Nord de la RCEA, entre Montchanin et Chalon-sur-Saône. Cela à l’occasion d’une opération de contrôle menée par les gendarmes de l’EDSR (escadron départemental de sécurité routière), sous le commandement du Capitaine Hébert. Le grumier en grosse surcharge a écopé de 11 amendes à 135 euros, qui peuvent être ramenées à 90 euros, si elles sont réglées dans les 45 jours !

Le matin, c’est sur la RN73, la route de Dole, que les militaires avaient déjà réalisés des contrôles, au niveau de Clux La Villeneuve.
Au total, sur la journée, les militaires de la BMO de Louhans et du PMO de Chalon sur Saône, le matin, et ceux de la BMO du Creusot et du PMO de Chalon sur Saône, l’après-midi, ont contrôlé 63 véhicules de transport routier. A savoir des poids-lourds et des VUL (véhicules utilitaires légers).
Le bilan des infractions relevées est particulièrement élevé, pour ne pas dire effrayant, concernant les surcharges. A savoir 25 infractions pour les poids-lourd et 7 pour les VUL. Soit plus d’un véhicule sur deux en surcharge !
Les militaires ont également établi une dizaine de verbalisations pour usage d’un téléphone mobile en roulant, mais aussi trois infractions au temps de conduite journalier, et deux infractions au temps de conduite hebdomadaire.
Aussi effrayant que surprenant, les gendarmes ont également effectué trois verbalisations pour des pneumatiques, dont une pour un poids-lourd qui roulait sur une de ses jantes ! Quand il est dit que rien n’arrête certains chauffeurs routiers, c’est malheureusement vérifiable !
Alain BOLLERY

«Au moins huit contrôles

 de poids-lourds par mois»

Le Capitaine Hébert, qui assure, par intérim, le commandement de l’EDSR, indique que les militaires du département de Saône-et-Loire effectuent «au minimum huit contrôles de poids-lourds par mois, avec l’appui logistique des agents de la DREAL». Mais d’autres contrôles ont également lieu, sur les conditions de transport, ceux-ci par les gendarmes, sans la DREAL.