Recherche
Pour nous joindre
alain.bollery@orange.fr
SMS au 06.98.82.18.88
Pour votre publicité sur
Creusot-infos, un seul numéro
06 62 80 46 68
> Faits Divers > Au Creusot
18/04/2021 20:06
10637 lectures

LE CREUSOT : Nouvel incendie criminel à Harfleur et une question : Il en faudra combien pour agir ?

Des incendies volontaires. avaient déjà eu lieu lundi et jeudi. ACTUALISE : Un nouveau sinistre a eu lieu ce dimanche. Le bâtiment K est beaucoup trop accessible et trop de choses restent à brûler dans les étages :
Ce dimanche 18 avril, jour de la Saint-Parfait, une fois de plus de jeunes vandales ont parfaitement profité de conditions favorables pour déclarer un nouvel incendie criminel dans les étages du bâtiment K. Entre accès facile et meubles et matelas abandonnés ça fait beaucoup.
Il était un peu plus de 16h40 quand l’alerte a été donnée : Le feu venait d’être mis dans un conteneur enterré à la cité Harfleur, à proximité du bâtiment K. Le sinistre a été rapidement éteint par les pompiers du Creusot dirigés par l’Adjudant-Chef , rejoint par le Lieutenant Fabrice Malon, chef de groupe.

Alors que le feu était maîtrisé, les pompiers ont alors entendu la sirène d’un DAF, système d’alerte obligatoire dans les appartements. Pas de doute possible, un feu était en cours dans les étages. Il a été repéré au 3ème étage dans un appartement où les pompiers ont trouvé un matelas et des meubles en train de se consumer. Le sinistre a été vite maîtrisé, mais les questions sont là.
C’est en effet la troisième fois en six jours que les pompiers sont appelés pour des incendies volontaires à la cité Harfleur. Des incendies de nature criminelle qui mobilisent des moyens matériels et humains. Des incendies qui pourraient très bien ne pas avoir lieu avec de simples précautions pour lesquelles il convient que l’OPAC de Saône-et-Loire, le bailleur social, prenne des décisions pour ces immeubles abandonnés. De toute évidence les jeunes vandales entrent trop facilement dans le bâtiment K et dans les autres… Cela en attendant leurs démolitions qui ne sont pas prévues avant plusieurs mois, nous a-t-il été précisé.
Que faire ? D’abord murer les entrées. Mais ce n’est sans doute pas suffisant. Il convient de murer et de rendre inaccessibles les fenêtres du rez de chaussée pour rendre les accès impossibles. Il conviendrait également que tout ce qui a été abandonné soit débarrassé pour éviter de laisser de la matière première aux jeunes incendiaires…
En attendant les Policiers enquêtent. Selon des informations portées à notre connaissance, un jeune portant des vêtements de couleur claire a été vu en train de prendre la fuite. Il n’était sans doute pas tout seul. Dernière précision l'agent de permanence de l'OPAC s'est rendu sur place, en demandant si la presse était là. La réponse est oui.
Alain BOLLERY




Notre article de jeudi  et nos photos :
Trois jours après l’incendie dans le bâtiment J de la cité Harfleur, c’est dans le bâtiment K que ce jeudi en début d’après-midi les sapeurs pompiers du Creusot sont intervenus sous le commandement du Lieutenant Bruno Dutremble.
Le feu se situait au 7ème et dernier étage de l’immeuble et les pompiers ont donc déployé la grande échelle. Le feu a été vite maîtrisé. Et il est donc sans gravité. Reste que se posent plusieurs questions : Pourquoi l’immeuble, qui est désaffecté, est-il accessible aussi facilement, puisque la porte principale était ouverte quand Police et Pompiers sont arrivés. Autre question : Que ce serait-il passé et quelles auraient été les conséquences si alors que la grande échelle était déployée et les pompiers en train d’intervenir, un autre sinistre s’était déclaré, dans un autre appartement, d’un autre immeuble à étages, au Creusot, un appartement habité ?
Sébastien Gane, adjoint au Maire du Creusot, qui s’est rendu sur place, a indiqué que les démolitions des immeubles désaffectés ne devraient pas être engagées par l’OPAC avant plusieurs mois. Ce qui veut dire qu’il semble impératif d’empêcher les accès à tous les immeubles désaffectés, si l’on ne veut pas que les pompiers passent leur temps à Harfleur. Il en va de l’intérêt général.




Creusot-infos.com - Mentions légales