Recherche
Pour votre publicité sur
Creusot-infos, un seul numéro
06 62 80 46 68
POUR JOINDRE CREUSOT-INFOS
alain.bollery@orange.fr (à privilégier)
SMS et MMS au 06 98 82 18 88
> Faits Divers > Au Creusot
22/03/2020 03:17
46476 lectures

LE CREUSOT : 540 euros d’amendes pour des pétanqueurs irascibles

Ils avaient décidé, samedi après-midi, de jouer à la pétanque. Ils ont été verbalisés et depuis ils ont les boules.
Il faisait beau ce samedi 21 mars, jour de confinement général. Il faisait si beau que plutôt que respecter les consignes de confinement, assorties de courtes autorisations de sortie, pour déverrouiller jambes et genoux, ils ont été quatre à convenir de se retrouver pour faire une partie de pétanque, à la Molette au Creusot. Ils avaient sans doute des fourmis dans les mains avec une grosse envie de tirer ou de pointer.
Mais ils n’ont pas terminé leurs parties. Les Policiers du Creusot sont intervenus pour constater que ces quatre pétanqueurs étaient très en dehors de clous. Qu’ils ne respectaient en rien non seulement les consignes de confinement, mais aussi les distances de sécurité que chacun doit assurer. A savoir au minimum un mètre entre deux personnes.
Alors dans le respect des consignes de fermeté qui ont été formulées par les plus hautes autorités de l’Etat, comme des automobilistes, ou des cyclistes ou autres cyclomotoristes qui ne respectent pas les consignes, les quatre pétanqueurs ont été verbalisés. Chacun d’une amende de 135 euros. Soit au total 540 euros d’amendes pour s’être convaincus qu’ils avaient forcément le droit de jouer à la pétanque. Mais non. Les consignes sont pour tout le monde.
Forcément, depuis samedi après-midi, ces pétanqueurs ont les boules. Car ça fait cher la partie facturée 540 euros au total. Mais alors que le CORONAVIRUS COVID 19 est toujours dans une propagation galopante, que samedi matin on comptait déjà 9 morts en Saône-et-Loire, 47 personnes hospitalisées, et le soir 79 personnes en réanimation en Bourgogne – Franche-Comté avec déjà 36 décès, forcément il est difficile de ne pas admettre certains comportements ne peuvent pas être acceptés. Ils ne le sont pas et la sévérité sera encore et toujours plus de mise dans les jours à venir.
A.B.

Lire aussi :
LE CREUSOT : 675 euros d'amendes pour un barbecue interdit

Lire aussi :
135 euros d'amende pour un pêcheur