Recherche
Pour nous joindre
alain.bollery@orange.fr
SMS au 06.98.82.18.88
Pour votre publicité sur
Creusot-infos, un seul numéro
06 62 80 46 68
> Bourgogne Franche comte > BOURGOGNE
16/09/2021 03:17
3317 lectures

Election de Miss Bourgogne : Faites connaissance avec la Creusotine Débora Pengué

Elle a accepté de répondre aux questions de creusot-infos et ne demande qu’à être soutenue lors des élections qui auront lieu le 26 septembre, à Chevigny-Saint-Sauveur. Vous pourrez voter pour elle.
Débora Pengué, 23 ans, est née au Creusot, là où ses parents étaient venus s’installer plus jeunes. Elle a obtenu son baccalauréat scientifique en section européenne au Lycée Léon Blum, avant de rejoindre Dijon pour y obtenir sa licence en biologie. Elle est en attente d’une réponse pour intégrer un master, toujours en biologie, avec comme objectif de devenir ingénieur dans la police scientifique. À côté de cela, elle est assistante d’éducation dans un lycée dijonnais depuis 4 ans.
Son frère Célien, est lui bien connu du Tennis Club Creusotin puisqu’il fait partie des très bons joueurs du club.

L’élection de Miss Bourgogne aura lieu le dimanche 26 septembre à Chevigny-Saint-Sauveur. Il sera très simple de voter, même depuis Le Creusot, puisque les votes se feront uniquement par SMS.
Creusot-infos vous propose de mieux connaître cette candidate à travers son interview.
 
 
Qu’est-ce qui a motivé votre participation à l’élection de Miss Bourgogne ?
« Je participe pour la troisième fois à l’élection de Miss Bourgogne. En 2018, j’ai été élue Miss Saône-et-Loire et j’ai obtenu des titres de Dauphine de Miss Bourgogne à chaque participation. J’ai souhaité candidater cette année car c’était la dernière fois que je pouvais le faire et que j’ai beaucoup apprécié mes deux premières expériences.
Au tout début, j’ai été fortement encouragée par deux amies mais j’ai toujours regardé les Miss et été attiré par ce « monde ».
Enfin, quand je suis née, mon papa avait dit que je serais Miss et ma mère me l’a toujours répétée et c’est donc une phrase qui m’est restée en tête et me motive à participer. »
 
Comment vous décririez-vous ?
« Je suis généreuse, très optimiste et joyeuse. Je fais toujours tout dans la bonne humeur.
J’aime aider les autres, notamment dans mon rôle d’assistante d’éducation où j’accompagne les élèves. Je suis à leurs côtés à l’internat où je peux les aider pour leurs devoirs ou leur vie personnelle. »
 
Que pensent vos amis et votre entourage de votre participation à Miss Bourgogne ?
« Ils sont vraiment très très contents - je me sens vraiment soutenue dans ma démarche. Ils me poussent à aller plus loin et me permettent aussi de garder les pieds sur terre en ne prenant pas la grosse tête. Ils apprécient venir me voir défiler et danser sur scène. »
 
Qu’est-ce qui vous rend fière du Creusot et de la Bourgogne pour vouloir porter leurs couleurs ?
« Je suis née au Creusot puis j’ai vécu à Chaumont jusqu’à mes 7 ans, pour de nouveau revenir au Creusot et y être accueilli chaleureusement. J’ai fait une grande partie de ma danse classique au conservatoire où l’ambiance était géniale tout comme dans la ville et chez les commerçants. Je trouve que les creusotins ont vraiment le cœur sur la main.
Nous avons la chance d’avoir un beau patrimoine en Bourgogne, avec ses vignes, ses belles villes comme Beaune, Mâcon ou encore la bonne gastronomie ! Autant d’éléments qui me rendent fière du Creusot et de la Bourgogne. »
 
Quelle(s) mission(s) vous tiendrai(en)t à cœur si vous étiez élue Miss Bourgogne, voire Miss France ?
« Plusieurs causes me tiennent à cœur, notamment l’éducation des enfants, la lutte contre le cancer ou les aspects écologiques. Nous n’avons qu’une planète et j’aimerais que nous en prenions soin, même avec des petits gestes comme le tri des déchets ou la réduction des bouteilles en plastique.
Je suis déjà impliquée dans le domaine de l’éducation avec mon métier, j’apporte une grande attention à ce que les jeunes peuvent dire et la culture qu’ils peuvent avoir.
Concernant les cancers, j’ai eu quelques personnes atteintes dans mon entourage et je pense donc que cela pourrait être une belle cause à défendre. »
 
Comment vous préparez-vous pour l’élection du 26 septembre ?
« J’ai toujours fait du sport mais il est vrai que j’en fais un peu plus en vue de l’élection. Je m’entraîne aussi à défiler, notamment sur les talons. J’ai des amies ayant déjà été candidates qui peuvent m’aider, elles me conseillent aussi sur les réseaux sociaux - leur aide est importante pour moi. »
 
Quel est votre état d’esprit avant l’élection ?
« Je continue à essayer de prendre confiance en moi, notamment sur les réseaux sociaux, afin d’être le plus à l’aise possible le jour J.
Je ne suis pas encore trop stressée mais après le week-end de répétition mon stress augmentera. J’y vais aussi pour profiter au maximum de ma dernière expérience et de cette très belle aventure. »
 
Comment décririez-vous le début de votre aventure au comité Miss Bourgogne ?
« Même s’il est vrai que mon aventure a commencé il y a quelques années, si je devais la résumer en un mot, je dirais « incroyable ». Nous faisons d’incroyables rencontres avec toutes les équipes autour, que ce soient les maquilleuses, coiffeuses, vidéastes… ou encore les personnes qui nous accueillent dans leurs lieux pour faire des évènements officiels.
J’ai également pu me faire des amies lors de mes différents expériences. Les amitiés sont un point très très important de l’aventure Miss Bourgogne. »
 
Un dernier mot pour convaincre les lecteurs des voter pour vous ?
« Je suis une enfant du Creusot et les habitants m’ont toujours soutenue donc j’espère qu’ils continueront à le faire. J’aimerais également être celle qui apporte de la diversité dans les Miss Bourgogne et être dans les pas de Sonia Rolland, mais dont l’élection remonte déjà à plus de 20 ans…
Si je suis élue je serais ravie d’aller à la rencontre des creusotins et bourguignons. »
 
Propos recueillis 
par Julien Zaïdi
(Photos : Jean-Christophe Tardivon)
Informations pratiques (issues des réseaux sociaux du comité Miss Bourgogne) :
Les votes SMS seront ouverts le 26 septembre à partir de 8h. Pour soutenir Débora Pengué, il faudra envoyer MISS13 au 7 14 15 (0.75€ + prix d’un SMS).