Recherche
Pour nous joindre
alain.bollery@orange.fr
SMS au 06.98.82.18.88
Pour votre publicité sur
Creusot-infos, un seul numéro
06 62 80 46 68
> Bourgogne Franche comte > BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE
25/02/2024 12:05
15707 lectures

Salon de l’agriculture : Jeanne-Marie et Antoine, tout juste mariés, ont débuté leur voyage de noce sur le stand de la Saône et Loire…

Quand on vient de se marier, tout est permis. On peut tout oser. Y compris de se rendre au salon de l’agriculture avant de prendre l’avion.
Il fallait avoir l’œil, mais Jeanne-Marie était finalement assez repérable… Car elle était bien la seule à être, samedi, sur le salon de l’agriculture avec un bouquet de fleurs à la main, qui semblait être un bouquet de jeune mariée. Bingo ! Jeanne-Marie et Antoine s’étaient dit «oui», la veille à Rouen en Seine Maritime… Et aussi incroyable que cela puisse paraitre, avec leurs amis, ils avaient décidé de débuter leur voyage de noce en passant par le Salon de l’Agriculture, à la porte de Versailles à Paris…
Les deux tourtereaux, tout sourire, et l’œil amoureux, ont en plus choisi le stand de la Saône et Loire pour leur première dégustation en forme d’arrosage… Ils ont d’abord trinqué avec du Mercurey. «C’est pratique ici car on a pu trouver une table pour passer un bon moment».

Jeanne-Marie Dantant, qui est pharmacienne, a uni son destin à Antoine Severi, lui aussi pharmacien. Tous deux sont en fonction à l’Hôpital de Rouen. «On a prévu de passer deux jours sur la salon avec nos meilleurs amis, avant de nous envoler, lundi, pour le Vietnam pour un voyage programmé pour deux semaines».
Jeanne-Marie et Antoine, seuls puis avec leurs amis, ont évidemment effectué les traditionnelles photos souvenir avec le Combi, une des figures de proue du tourisme en Saône et Loire. Heureux, très heureux à l’idée que leur début de voyage de noce puisse être publié et mis en ligne dans un média. C’est fait, avec tous nos vœux de bonheur pour les deux tourtereaux qui prévoient un bébé d’ici deux à trois ans, pour «réarmer la France», confessent-ils avec le sourire. Personne ne les retient !
Alain BOLLERY
(Photos Alain BOLLERY)