Recherche
Pour nous joindre
alain.bollery@orange.fr
SMS au 06.98.82.18.88
Pour votre publicité sur
Creusot-infos, un seul numéro
06 62 80 46 68
> Bourgogne Franche comte > BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE
20/10/2023 08:15
2071 lectures

Plan d’actions «compétences» de la filière nucléaire : de nouvelles actions déployées

L’Université des Métiers du Nucléaire, en lien avec la Délégation Interministérielle au Nouveau Nucléaire, déploie un plan d’actions « compétences » pour attirer, former et recruter les 100 000 nouveaux salarié(e)s dont la filière nucléaire aura besoin dans les 10 prochaines années.
L’Université des Métiers du Nucléaire pilote aux côtés des acteurs clés des territoires – industriels, acteurs de la formation et de l’emploi – le plan d’actions « compétences » afin d’adapter l’offre de formations aux besoins de la filière nucléaire et d’en renforcer l’attractivité. La Délégation Interministérielle au Nouveau Nucléaire coordonne l'ensemble des ministères concernés pour la mise en œuvre de ce plan d’actions et en assure le suivi pour le compte de l’Etat.
Parmi les actions phares mises en œuvre depuis la rentrée 2023 :
        -  L’Université des Métiers du Nucléaire a poursuivi son engagement dans l’attribution de bourses d'études de 600 € par mois, associées à un parrainage avec une salariée ou un salarié d’une entreprise de la filière. Ces bourses sont attribuées à des élèves engagés dans des formations initiales (BTS, BAC Pro ou CAP) menant aux métiers en tension. 250 élèves ont bénéficié de ce dispositif financé par France Relance depuis 2021. Pour l’année scolaire 2023-2024, 200 élèves se verront à nouveau attribuer une bourse et seront parrainés. Les jurys de sélection des futurs boursiers, composés de représentants des lycées, de la filière nucléaire et de l'Université des Métiers du Nucléaire, débuteront cet automne.


        -  Avec le soutien des ministères de l’Éducation Nationale et de la Jeunesse et de l’Enseignement et de la Formation professionnels, l’Université des Métiers du Nucléaire a élaboré le dispositif « Passeport Nucléaire ». Ce dernier intègre des modules d’enseignement nucléaire dans des formations techniques transverses de niveau CAP à bac+5 menant aux métiers en tension. Cette approche vise à donner envie à des élèves de rejoindre l’industrie nucléaire en développant leurs connaissances et compétences dans ce domaine (fonctionnement d’une centrale, notions sur la sûreté et la radioactivité...). Plus de 30 établissements proposent le Passeport Nucléaire depuis la rentrée 2023, touchant près de 2 000 élèves à travers toute la France.

        -  Un concours pour stimuler la promotion des métiers de la filière auprès des publics en orientation a été créé en mai 2023. Le ministère du Travail, du Plein emploi et de l'Insertion, le ministère de l'Éducation nationale et de la Jeunesse, le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, le ministère de la Transition énergétique, le ministère délégué à l'Industrie, la ministre déléguée chargée de l'Enseignement et de la Formation professionnels ont coorganisé avec l'Université des Métiers du Nucléaire un concours pour récompenser les meilleurs entreprises ou organismes ambassadeurs de la filière. 45 entreprises ou groupements d’entreprises se sont portés candidats, cumulant près de 6 000 actions auprès de collégiens, lycéens et étudiants entre janvier et juin 2023. La remise des prix se déroulera d’ici la fin de l’année.

        -  Le site internet grand public www.monavenirdanslenucleaire.fr s’est enrichi. En plus de recenser les métiers du nucléaire et l’ensemble des formations qui y mènent, il regroupe dorénavant les offres d’emploi de la filière nucléaire (plus de 4500 en ligne en septembre) ainsi que les offres d’alternance et de stages.
Les rendez-vous à venir :

        -  L’Université des Métiers du Nucléaire est « grand partenaire » de FORINDUSTRIE, l’univers extraordinaire. Cet événement virtuel se tiendra du 13 novembre au 1er décembre 2023. Son objectif est de faire découvrir les métiers de la transition énergétique de manière captivante et interactive aux collégiens, lycéens et demandeurs d’emploi. Les inscriptions sont ouvertes depuis le 21 septembre. Plus d’informations sur : www.forindustrie.fr

        -  L’Université des Métiers du Nucléaire participe au World Nuclear Exhibition du 28 au 30 novembre 2023. Elle y accueillera sur son stand l’ensemble de ses partenaires, industriels, acteurs de la formation et de l’emploi et, en collaboration avec le GIFEN, des lycéens et des étudiants pour promouvoir la filière et ses métiers.

        -  Du 5 au 9 février 2024, Pôle emploi et l’Université des Métiers du Nucléaire lancent la deuxième édition de la semaine des métiers du nucléaire pour faire la promotion des métiers de la filière auprès des demandeurs d’emploi, salariés en reconversion, étudiants. La première édition, organisée du 6 au 10 mars 2023, avait rassemblé 8 000 demandeurs d’emploi lors de 278 événements sur tout le territoire.

Hélène Badia, Présidente de l’Université des Métiers du Nucléaire : « Après la remise du plan d’actions, élaboré avec l’ensemble des acteurs de la filière, en juin dernier, l’Université des Métiers du Nucléaire orchestre son déploiement au cœur des territoires et au plus près des besoins des industriels. La dynamique est lancée et c’est en unissant nos forces que nous saurons relever le défi des recrutements de la filière. »
Joël Barre, Délégué Interministériel au Nouveau Nucléaire : « Donner aux jeunes générations l’envie de travailler dans l’industrie est un défi urgent. Pour le relever, la stratégie déployée avec le plan d’actions de l’Université des Métiers du Nucléaire est la bonne. Il faut répéter qu’en rejoignant la filière nucléaire, chacun, depuis le compagnon jusqu’à l’ingénieur, pourra contribuer utilement à la transition énergétique de notre pays. »
Pour plus d’informations sur le plan d’actions « compétences », cliquez ici.
 
A propos de l’Université des Métiers du Nucléaire
L’Université des Métiers du Nucléaire (UMN) est une association créée en 2021 par les acteurs de la filière nucléaire, l’UFE, l’UIMM, France Industrie et Pôle Emploi pour contribuer à la sécurisation des besoins en compétences de la filière. Elle a pour missions principales de :
- Favoriser l’attractivité de toutes les voies d’enseignement et de la formation dans le domaine de l’industrie nucléaire en rendant visible l’offre de formation ;
- Faciliter, accélérer, industrialiser l’adéquation entre l’offre de formation et les besoins de la filière, en particulier pour les métiers en tension, en capitalisant sur l’existant et en travaillant sur le contenu des formations à l’échelle régionale, inter régionale et nationale ;
- Promouvoir les métiers et les parcours de la filière nucléaire ;
- Déployer le plan d’actions compétences de la filière qu’elle a remis le 9 juin dernier aux pouvoirs publics.
A propos de la Délégation Interministérielle au Nouveau Nucléaire
Créée par décret en date du 7 novembre 2022, la Délégation Interministérielle au Nouveau Nucléaire (DINN) est un service de la Première ministre qui assure la supervision de la réalisation de programmes industriels de construction de nouveaux réacteurs électronucléaires en France.
- Elle assure notamment le suivi de la mobilisation de la filière nucléaire pour contribuer à la mise en œuvre du programme de
construction de nouveaux réacteurs en France ;
- Elle coordonne les relations de l'Etat avec le maître d'ouvrage, les acteurs de la filière nucléaire et les collectivités territoriales
d'implantation des nouveaux réacteurs, notamment en ce qui concerne les sujets de formation et de compétences ;
- Elle contribue à l'information du public sur les enjeux du programme de nouveau nucléaire français.