Recherche
Pour nous joindre
alain.bollery@orange.fr
SMS au 06.98.82.18.88
Pour votre publicité sur
Creusot-infos, un seul numéro
06 62 80 46 68
> Bourgogne Franche comte > BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE
26/11/2023 11:10
3255 lectures

OPINION : Pour une cohabitation intélligente avec les animaux sauvages

Communiqué :
La jeune association co-habitation loup 71 a voulu réagir suite aux nombreux articles paru au sujet du loup.
Depuis de nombreux mois, des attaques attribuées au loup se multiplient en Saône et Loire. Des agriculteurs industriels, le préfet, des députés du centre et de droite appellent à éradiquer le ou les animaux non-humain responsables
Nous comprenons l'émotion suscité par le retour de ce grand prédateur dans notre département, nous comprenons les douleurs que peuvent ressentir ceux qui voient leurs troupeaux attaqués, ainsi que les souffrances des animaux d'élevages. Vivre dans l'angoisse et la peur n'est pas une chose facile.

Le loup a été chassé et éradiqué dans de nombreux territoires, et le voilà qu'il revient car il est protéger.
Nous pensons à cohabitation loup 71, qu'il est possible de cohabiter avec le loup, de lui permettre de vivre parmi nous. Nous ne sommes pas pour le moins naïf et nous ne pensons pas que le loup soit gentil, ni qu'il soit méchant d'ailleurs. Nous devons tous collectivement réapprendre à vivre avec lui.
Et outre les mesures financés par l'état français :
1. le gardiennage renforcé ou la surveillance renforcée des troupeaux par l’embauche de bergers salariés, d’une prestation de service ou par une aide aux éleveurs qui assument eux même cette tâche
2. l’achat, la stérilisation, les tests de comportement et l'entretien des chiens de protection
3. les investissements en clôtures électrifiées
4. les analyses de vulnérabilité d'un élevage à la prédation
5. l’accompagnement technique des éleveurs
Nous pensons qu'il est possible de s'inspirer d'autres méthodes comme par exemple celles utilisés au Etat Unis d'Amérique ou des odeurs de meutes puissances de loup sont dispersés sur le territoire à la frontière des exploitations d'éleveurs pour indiquer au loup qu'il ne faut pas s'approcher.
L'idée étant de mieux connaître le loup pour mieux savoir vivre avec, lire cette article sur le site d'information Reporterre:
http://reporterre.net/Pour-se-proteger-du-loup-il-...
Les humains ont deux possibilités de vivre sur terre, celle développé en occident qui consiste à faire place net pour se sentir en sécurité. Ou celle que vivent encore les peuples autochtones d'Amériques qui consiste à apprendre comment se comporte les non-humains pour savoir quoi faire ou ne pas faire.
Si par chez nous l'on dit aux enfants d'avoir peur du loup. Les peuples autochtones leurs disent qu'il faut les appeler à l'aide s'ils sont perdu en forêt. Pourquoi ? Par ce qu'ils ont gardé les connaissances suffisantes qui leurs permettent de connaitre les relations qui tissent le vivant et le non vivant. Il ne sont alors jamais vraiment perdu et appelle en eux la puissance du loup. 
Nous avons hérité de cette méthode occidentale de la table rase qui consiste à tout détruite pour tout maîtriser et par habitude certains voudraient une fois de plus l'appliqué.
Mais n'est-il pas venu le temps pour l'animal humain, d'apprendre à cohabiter avec le vivant plutôt que de l'écrasé ? Apprendre comment se comporte le vivant pour nouer des alliances avec lui comme les permaculteurs et paysans avec le sol qui nourrit leurs cultures
Jean-françois Loire
président de cohabitation loup 71