Recherche
Pour nous joindre
alain.bollery@orange.fr
SMS au 06.98.82.18.88
Pour votre publicité sur
Creusot-infos, un seul numéro
06 62 80 46 68
> Bourgogne Franche comte > BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE
06/03/2024 15:30
36100 lectures

Le Creusot TGV : Le joailler de luxe MCGP s'implante pour fabriquer des bijoux et va créer 350 emplois

Le début de l’activité se fera sur la zone Magenta au Creusot. C’est un atelier de 8000 m2 qui va être construit à CORIOLIS devant la gare de Creusot TGV. Les formations des futurs collaborateurs seront dès ce mois d’avril. L'entreprise MCGP partage actuellement son activité entre Toulon sur Allier près de Moulins et Besançon.
On a pour habitude de dire parfois, que les bijoux de famille ont été vendus. Dans le territoire de tous les possibles, c’est-à-dire dans la Communauté Urbaine Le Creusot – Montceau, on ne vend pas les bijoux de famille, en vendant prochainement 3,5 hectares à l’entreprise MCGP, mais on va avoir une belle fabrique de bijoux de famille. Et ça change tout !
Après l’implantation de Jimmy qui va fabriquer des micro réacteurs nucléaires sur la zone CORIOLIS, face à la gare de Creusot TGV, c’est donc le groupe MCGP qui a décidé de s’implanter pour lancer une activité de joaillerie qui va quand même peser pour 350 emplois directs à l’horizon de 2027. C’est déjà demain pourrait on tenter de dire. Mais c’est dans demain, pour ne pas dire tout de suite, puisque les recrutements vont débuter dès ce mois d’avril !

Et parce que le groupe, qui travaille avec le plus grands noms du luxe, dans ce que l’on peut appeler l’orfèvrerie des bijoux, mais aussi des montres, va débuter son activité dans des locaux provisoires et modulaires, juste à côté du Data Center à la porte Magenta.
Faut il rappeler que dans ce secteur, dans les années 80, il était écrit en lettres jaunes : Creusot Loire vivra. 40 ans plus tard, non seulement les activités ont perduré, mais d’autres se sont développées. Confortant ce territoire qui est bien le territoire de tous les possibles.
David Marti n’avait sans doute pas imaginé qu’aux côtés des géants de l’industrie, c’est l’industrie du luxe, des bijoux et de la joaillerie qui choisirait le territoire communautaire.
Qui s’est plaindra ? A quelques heures de la journée de la femme, c’est une très bonne nouvelle, puisque le groupe MCGP à quelques variantes près est dans la parité. Comptez bien, on sera donc aux alentours de 170 à 180 emplois féminins. Une vraie opportunité pour nombre d’habitantes et d’habitants du territoire communautaire et sans doute au-delà.
A.B.


David Marti

Maire du Creusot
Président de la Communauté Urbaine Le Creusot - Montceau

«On s’était vu pour l’implantation sur le territoire de Jimmy. Une activité que l’on n’avait pas sur les SMR. J’avais annoncé ce rendez-vous pour une autre annonce. Une activité qui est nouvelle.
Ici on a une industrie d’excellence. C’est une autre industrie qui va s’implanter. D’abord au Creusot, sur un site provisoire à Magenta. Et ensuite, en même temps, il y aura la construction de la nouvelle unité de production sur CORIOLIS. Et ce sera pas très loin de Jimmy.
On faisait partie des sites de MCGP avait identifié, pour de multiples raisons, et notamment des atouts que notre territoire possède, après des échanges, des visites. Ce n’était pas gagné d’avance. On a été suffisamment convaincant.
Cette une entreprise que je nomme manufacture. On va créer, innover, fabriquer, façonner de la joaillerie. Il a deux sites pour les plus grandes marques.
C’est une nouvelle vitrine d’excellence qui ouvre, comme sur le nucléaire, le transport, le ferroviaire, les turbines, les bogies, les disques de turbine. C’est une grande nouvelle qui va donner une autre image. Cela va compléter l’offre comme pour l’ensemble des sociétés qui viennent s’implanter.
J’étais hier avec le Ministre du logement, pour l’intérêt de travailler ensemble, pour l’intérêt de travailler ensemble.
Si on ne travaille pas ensemble, on risque de passer à côté. C’est vraiment un travail collectif. J’ai invité le Ministre du logement à venir. Il a accepté.
Je veux aussi parler des mobilités, car c’est fondamental. Il y a des choses à améliorer.
Cette implantation est très symbolique du territoire dans ce qu’il est capable de produire. En termes d’emplois, on sera sur 350 emplois, sans compter les emplois induits.
C’est une nouvelle que l’on accueille avec bonheur et fierté, car cela n’est pas venu tout seul. On a travaillé avec tout le monde, notamment avec les services de l’Etat, attentifs et facilitateurs. Ils le font et continuera de le faire.
On va continuer d’investir sur Coriolis.
Le grand intérêt de cette entreprise, c’est que MCGP forme. L’entreprise prend tout le monde pour les former. C’est important dans la complémentarité des autres emplois dans l’industrie. MCGP va apporter de belles qualifications. Il y a une approche très humaine»

Pourquoi à Magenta ?
«Au départ on était sur un site définitif sur le site minier. Cela ne s’est pas fait pour des raisons techniques. J’ai fait la proposition de partir provisoire jusqu’au définitif.
Nous avons proposé six sites provisoires. Trois sur le nord et trois sur le Sud. Finalement c’est Magenta qui a été choisi, car le foncier était disponible. Juste en face du Data Center. Ce sera implanté avec du Modulaire, pour pouvoir commencer très rapidement.
Le site sera ensuite libéré, pour libérer du foncier».


Jean-Claude Lagrange

Président de l’Agence économique régionale
Vice-Président de la Communauté Urbaine

«Si j’ai tenu à être président de l’AER, c’est déjà pour souligner que le luxe pèse pour 10.000 emplois. Qui imaginait qu’ici on allait parler de joaillerie, alors qu’il y avait dix sites en concurrence.
Les sites du Creusot et de Montceau ont été mis en avant, avec le TGV, avec les capacités d’accueil. Cela a permis la réussite. On a une plus value en terme d’emploi et de main d’œuvre.
Beaucoup espéraient ce projet chez eux. Ce qui était important. Le Creusot est le centre d el’entreprise entre Paris, Besançon et Moulins. On est partout à un plus d’une heure du Creusot.
Cette filière luxe, on a des atouts. En Saône et Loire on a Emile Henry. Votre groupe fait travailler des territoires plus ruraux.
Un des outils de la région, ce sont les outils de formation pour l’accompagnement des entreprises. Nous sommes capables de mettre en place des plans de formation.
La Bourgogne – Franche-Comté est la 5ème région en termes d’investissements.


Laurent Parrutte

Directeur général de MCGP
«Nous nous sommes un groupe français avec des entreprises en France. Dans notre groupe, on fait donc de la joaillerie. On créer, on développe, on innove, on fond, nous polissions, nous certissons. Notre raison d’être c’est de créer et de transmettre le beau.
Nos métiers permettent à nos collaborateurs et artisans de s’épanouir, pour nos clients et les clients de nos clients, jusqu’à la place Vendôme. Nous avons des collaborateurs et des artisans qui se surpassent.
On a une volonté de parité. 53% des effectifs sont des femmes et le COMEX c’est 63% de femmes. On accorde une importance capitale au bien être du salarié.
Depuis la création en 2004, c’est quelque chose qui nous est cher. La RSE est au même niveau.
Nous choisissons habituellement la discrétion. On fabrique de façon confidentielle pour desc clients discrets. Chez nous plus la sécurité, c’est la sécurité.
On a prévu une ouverture sur cette région. Début d’activité en janvier 2026. A terme le site embauchera 350 personnes. A Moulins, on est passé de 100 à 220 personnes en moins de 12 mois. On est capable si on trouve la main d’œuvre et si on est capable de les former.
Coriolis, il y a le côté géographique. Néanmoins, le plus important, c’est que nos collaborateurs soient bien. Que nous ayons des gens qui regorgent de talents et de compétences. Des hommes et des femmes. Ce n’est pas qu’un métier de femme.
Besançon c’est un peu plus masculin et Moulins est un peu plus féminin.
Cette région est riche dans son histoire manufacturière. J’ai dit à Monsieur Marti que l’on fait la même chose, avec exigence de qualité et du travail bien fait. On vient chercher la main de l’artisan.
Je remercie la Communauté Urbaine, l’AER et les équipes des deux côtés. Ils ont vu le côté gagnant / gagnant. Cela ouvre un avenir prometteur. Ce sera un terreau où on pourra transmettre nos compétences.
Nous commencerons à former dès avril de cette année. On met tout en œuvre. On formera des gens régulièrement.
C’est un beau métier, où il n’y a pas assez d’écoles en France. On forme des gens qui ont de l’habilité. Coopération, confiance et audace, sont les valeurs pour avoir de la place chez nous.
On avait 622 au 31 décembre. On était 150 en 2017. Il est important de préciser que l’on forme et que l’on permet aussi de réinsérer».


Jean-Baptiste Constant

Sous-Préfet d’Autun
«Je veux rendre hommage aux élus, car même si l’Etat stimule je rend hommage à Monsieur le Président de la Communauté Urbaine et à la Région.
S’il y a des territoires qui souffrent ce n’est plus le cas ici, car vous n’avez pas baissé les bras. Il y aura un accompagnement total de l’Etat. L’objectif c’est l’implantation dans les meilleures conditions.
La sécurité sera un souci majeur pour l’Etat. Il faudra aussi les mobilités. 350 personnes c’est bien, mais il faut que les personnes restent ici.
France Relance intervient pour CORIOLIS.


Danièle Picard

Députée suppléante
«Je veux saluer cette réussite collective, issue d’une volonté collective. En ce sens, je veux saluer la présence de la Région pour la formation, car c’est une force pour notre territoire, dans une industrialisation qui est aussi une diversification».

Alain BOLLERY

Pour en savoir plus :
(communiqué de presse)
La Communauté Urbaine Creusot Montceau, l’Agence Economique Régionale de Bourgogne-Franche-Comté et le Groupe MCGP annoncent l’implantation d’une manufacture de joaillerie à Coriolis.
La Communauté Urbaine Creusot Montceau et le groupe familial de joaillerie MCGP annoncent conjointement l’installation d’une manufacture sur le site d’activités de Coriolis. Cette nouvelle installation, rendue possible avec le soutien de l’Agence Economique Régionale de Bourgogne-Franche-Comté, permettra la création de 350 emplois à l’horizon 2027 dans ce secteur d’excellence artisanale. Le groupe MCGP, tout comme la Communauté Urbaine Creusot Montceau, est engagé dans une démarche « responsabilité sociale et environnementale » qui privilégie le bien-être des collaborateurs et le respect de l’environnement.
 
Dans un contexte de forte croissance de son marché et d’un carnet de commandes en progression, le groupe familial et indépendant MCGP, spécialisé dans la conception de produits de luxe, souhaite augmenter ses capacités de fabrication dans les prochains mois. C’est dans cette perspective que cette ETI (entreprise de taille intermédiaire) créée en 2004 a choisi la Région Bourgogne-Franche-Comté et la Communauté Urbaine Creusot Montceau pour installer un nouveau site de fabrication qui s’ajoutera aux deux manufactures certifiées, construites en 2019 à Besançon et en 2023 à Toulon-sur-Allier.
 
Implantée dans la zone d’activité de Coriolis, la future manufacture MCGP se structurera sur 8 000m2 d’ateliers et réalisera des pièces de joaillerie en moyenne et grande série en conciliant l’excellence artisanale, l’innovation technologique et l’audace créative.
 
Choisi pour son emplacement stratégique – aux pieds de la ligne TGV Paris-Lyon et de grands axes routiers – le site de Coriolis favorisera les échanges et les synergies avec les autres implantations du groupe basées à Paris, Besançon et près de Moulins.
 

Réindustrialisation, diversification et savoir-faire de pointe pour le Creusot Montceau
 
Pour la Communauté Urbaine Creusot Montceau, cette nouvelle implantation :
·       S’inscrit pleinement dans sa politique de réindustrialisation, avec une forte accélération depuis 2021 ;
·       Illustre sa stratégie de diversification des filières industrielles, dont elle fait un facteur clé de son développement aux côtés des acteurs historiques du territoire (sidérurgie, métallurgie) ;
·       Accentue son positionnement singulier dans le domaine de l’industrie de pointe et des savoir-faire de haut-niveau, renouant ainsi avec un ADN hérité de la Cristallerie royale du Creusot (XVIIIe siècle).
 
Cette nouvelle étape du renouveau industriel de la Communauté Urbaine Creusot Montceau, donne corps à son positionnement de Territoire De Tous Les Possibles… et des réalisables !
En lien avec l’Agence Économique Régionale de Bourgogne-Franche-Comté, la région Bourgogne-Franche-Comté a été identifiée comme répondant parfaitement aux exigences du groupe familial, grâce à son potentiel de main d’œuvre qualifiée, son excellence industrielle et son écosystème performant et réactif. En effet, la Bourgogne-Franche-Comté est la seule région française qui a développé des savoir-faire reconnus et innovants dans tous les domaines du luxe. La région fait partie des quelques territoires européens qui possèdent une véritable culture historique de la filière luxe.
 
350 emplois en retombées directes pour le territoire
L’implantation de la manufacture MCGP génèrera 350 emplois directs dans des métiers variés tels que le polissage, la joaillerie, le sertissage, l’usinage, la maintenance, la qualité et la logistique. Le Groupe est déjà entré dans une première phase de recrutement et disposera, dès 2024, d’un centre de qualification et de formation au Creusot afin de préparer ses nouveaux recrutés aux métiers de joaillier, de polisseur et de sertisseur.
Outre l’emploi direct, l’installation du Groupe MCGP sur le territoire marque l’arrivée d’un nouveau partenaire économique engagé, ancré et attentif au développement local. MCGP est un groupe résolument engagé dans une démarche RSE, fondée sur le bien-être des collaborateurs et le respect de l’environnement. Cet engagement se matérialise par un certain nombre de certifications obtenues (Responsible Jewellery Council, BREAAM) et par l’implications du groupe dans des initiatives nationales et internationales en faveur d’une industrie durable (Watch & Jewellery Initiative 2030, la communauté du #CoqVert lancée par BPI France, l’ADEME et le Ministère de la transition écologique). 
Cette implantation prestigieuse sera enfin, pour la Communauté Urbaine Creusot Montceau comme pour la Région Bourgogne-Franche-Comté, un important vecteur d’attractivité industrielle, professionnelle et familiale.
 
A propos de MCGP
Fondé en 2004, le Groupe MCGP est un groupe français familial et indépendant qui se développe autour des savoir-faire joailliers traditionnels. En 15 ans, le Groupe est passé du statut de PME à l’ETI de 650 collaborateurs, réunissant à ce jour un atelier parisien de haute joaillerie, deux manufactures spécialisées et une maison de joaillerie française. Engagé dans une démarche RSE et fort de plusieurs certifications, le groupe fonde son métier sur le capital humain et son bien-être et sur le respect de l’environnement. Les valeurs de MCGP : donner vie aux créations les plus audacieuses, innover en préservant les savoir-faire traditionnels, créer des produits d’exception respectueux de l’environnement, valoriser le capital humain.
A propos de la Communauté Urbaine Creusot Montceau
La Communauté Urbaine Creusot Montceau regroupe 34 communes et compte 97 000 habitants. Elle a été créée en 1970, portée par 2 villes centres : Le Creusot et Montceau-les-Mines. La Communauté Urbaine a fait du soutien au développement économique, l’un des 4 axes de son projet de mandat 2020-2026. Le développement économique de la collectivité s’appuie sur la réindustrialisation, l’innovation et la diversification de ses filières.
A propos de l’Agence Economique Régionale de Bourgogne-Franche-Comté
L'Agence Économique Régionale de Bourgogne-Franche-Comté a pour objectifs d'accompagner et soutenir le maintien et le développement de l’activité économique et de l’emploi sur le territoire, promouvoir et accompagner l’innovation, la transition écologique et la récupération d’énergie, soutenir la politique de développement économique et sa mise en œuvre dans les 8 départements en fonction de leurs besoins et de promouvoir l’attractivité économique de la région.