Recherche
Pour nous joindre
alain.bollery@orange.fr
SMS au 06.98.82.18.88
Pour votre publicité sur
Creusot-infos, un seul numéro
06 62 80 46 68
> Bourgogne Franche comte > BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE
10/06/2024 15:10
13501 lectures

Européennes : Jérémy Decerle n'est pas réélu au Parlement européen

L’éleveur de Saône et Loire a réagi pour creusot-infos. Il aurait manqué 700 voix à la liste de Valérie Hayer. Il livre ses commentaires, sa première en prenant de la hauteur. Il ne s'interdit rien pour l'avenir.
Il a lu les informations communiquées par le Ministère de l’Intérieur comme les autres… Jérémy Decerle, ainsi que nous le laissions entendre dès ce lundi matin, n’est finalement pas réélu Député européen.
C’est évidemment une grosse déception pour l’éleveur charolais qui très tôt s’est engagé au service des autres en devenant le Président National des Jeunes Agriculteurs. Et c’est bien à ce titre que les équipes du Président de la République étaient venues le chercher pour les élections européennes de 2019.
Fidèle à son habitude, Jérémy Decerle, que nous venons de joindre au téléphone, ne fait pas de déclaration à l’emporte pièce. Il s’en tient aux chiffres et aux constats.

Selon les derniers décompte, il aurait manqué environ 700 voix à la liste de Valérie Hayer pour que Jérémy Decerle soit élu. «Sans doute que nous n’avons pas réussi à convaincre sur le fond et sur les enjeux de cette élection. C’était une élection européenne et non pas nationale. Et trop de nos concitoyens n’ont pas voté pour l’Europe. Cela veut donc dire, il faut le reconnaitre, que nous n’avons pas réussi à convaincre et sensibiliser sur cet enjeu européen. Les Français n’ont pas voulu envoyer à Bruxelles et Strasbourg des Députés qui travaillent pour l’Europe et pour la France. Je le regrette. Mais pas question pour moi de faire un procès d’intention à celles et ceux qui ont été élus, comme on nous l’a fait en 2019, en parlant de notre inexpérience.
En fait, sur cet élection, on est sans doute tombé dans le piège tendu, notamment par le Rassemblement National qui est tout sauf un parti européen. Les Français se sont laissés emprisonner sur des enjeux qui étaient autres que les enjeux européens».
L’avenir ? Jérémy Decerle, fidèle à son habitude, ne veut rien précipiter. «Je ne m’interdis rien, mais je n’ai rien décidé». Il lui faut d’abord digérer les mauvaises passées depuis dimanche soir, quand on lui a annoncé qu’il était élu, quand des médias, sans le savoir vraiment, l’ont écrit, alors que lui il savait que c’était incertain.
Alain BOLLERY


Notre article du 10 juin à 7h45 :
Avec les résultats extrêmement serrés qui s’annonçaient entre la liste «Besoçin d’Europe» emmenée par Valérie Hayer et la liste «Réveillon l’Europe» emmenée par Raphaël Glucksmann, il convenait de se montrer prudent quant aux noms des parlementaires élus pour aller siéger à Bruxelles et à Strasbourg.
Joint par creusot-infos, dimanche soir à 23h54, Jérémy Decerle, le député européen sortant de la majorité présidentielle, se montrait extrêmement prudent. «Non, non, je ne dis pas que je suis élu, car les résultats varient et notre liste aura entre 13 et 14 élus. A 14,7% ça passe, mais ça ne passe pas à 14,2% et pas certain du tour à 14,4% ou à 14,5%...»
Sagement nous avons donc décidé de ne pas annoncer l’éleveur charolais comme élu. Et ce lundi matin, selon les derniers calculs, c’est le flou le plus total. Dans la nuit, Jérémy Decercle a été donné comme élu, puis comme battu, avec plusieurs changements au fil des heures.
A 7h30 du matin, les derniers chiffres semblaient un peu meilleur pour l’eurodéputé sortant. Il se trouvait en attente des résultats définitifs. Si Jérémy Decerle n’était pas réélu, ce serait à priori au bénéfice du socialiste François Kalfon, membre du bureau national du PS qui, lui aussi, se trouve dans l’incertitude et le flou. A suivre…
Alain BOLLERY
(Photo Alain BOLLERY)