Recherche
Pour nous joindre
alain.bollery@orange.fr
SMS au 06.98.82.18.88
Pour votre publicité sur
Creusot-infos, un seul numéro
06 62 80 46 68
> Bourgogne Franche comte > BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE
31/05/2023 14:30
7486 lectures

Essertenne : Une brebis et un agneau attaqués par le loup ? Cela semble plus que probable

C'est la deuxième attaque en quelques jours dans la Région du Creusot. L'inquiétude est grande parmi les éleveurs. «Je ne travaille pas pour trouver mes bêtes à souffrir comme ça...» lance, Marion, qui a vu sa brebis attaquée et tuée et qui est certaine que c'était bien un loup.
Quelques jours seulement après l’attaque d’une génisse aux Couchets sur la commune de Saint-Pierre de Varennes, cette fois c’est au lieu dit « Le Bouchat » sur la proche commune d’Essertenne qu’une jeune agricultrice de Saint-Pierre de Varennes a fait mardi à 8 heures, lors de sa visite quotidienne, la macabre découverte d’une brebis éventrée, traînée sur 40 mètres et d’un agneau blessé.
Marion Alexandre n’en peut plus : « Je ne travaille pas pour trouver mes bêtes à souffrir comme ça, avoir la boule au ventre tous les jours en allant faire le tour de mes bêtes. Qu’on les élève et qu’on les aime et qu’il n’y a personne qui nous défend contre ce fléau qui s’amplifie de semaines en semaines.

Tout ça est écœurant, énervant, et je compte faire le maximum en démarches pour que l’on puisse se défendre du loup et les exterminer au moins localement…» annonce la jeune agricultrice, certaine qu’il s’agit d’une attaque de loup.
Bien sûr, contacté, un agent de l’Office Français de la Biodiversité s’est déplacé mardi matin pour réaliser le constat des dommages occasionnés :
« Il a constaté des crocs de plus d’un centimètre sur la brebis ! » explique fermement Marion Alexandre. Depuis, une caméra a été installée sur place jusqu’à jeudi matin à Essertenne pour filmer éventuellement l’animal à l’origine du carnage. Il faut signaler que ce mercredi matin à Essertenne, une photo (de loin) d’un animal a été prise par un voisin et envoyée à l’OFB. Depuis Marion Alexandre qui compte porter plainte contre X, est dans l’attente des résultats et du verdict livrés par les spécialistes de l’Office Français de la Biodiversité.
J-C.P