Recherche
Pour nous joindre
alain.bollery@orange.fr
SMS au 06.98.82.18.88
Pour votre publicité sur
Creusot-infos, un seul numéro
06 62 80 46 68
> Bourgogne Franche comte > BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE
21/06/2021 03:17
5908 lectures

EDITO : Oui nous avons eu raison d’être sage, au sujet des sondages et des sondeurs…

Marie-Guite Dufay tout en haut, Julien Odoul très en dessous des pronostics… S’il n’y avait que cela… Une fois de plus il ne fallait surtout pas se fier aux sondages pour le 1er tour des Régionales en Bourgogne – Franche-Comté.
«Quelle est la vraie valeur d’un sondage à moins de 200 sondés par département…» C’est la question que nous avions posée le 2 juin dernier. Nous n’avions pas voulu mettre en lumière les résultats d’un sondage qui avait eu pour seul mérite de faire le buzz médiatique et de faire causer dans certains milieux politiques.
Ce n’est pas notre ligne. Nous n’avons pas oublié les cuisants échecs des sondeurs depuis si longtemps et notamment depuis avril 2002.
Une nouvelle démonstration a été apportée ce dimanche 20 juin en début de soirée, quand les vraies résultats ont commencé à fleurir dans chaque région.

Contentons nous de la Bourgogne – Franche-Comté pour remarquer que les chiffres avancés par un sondage Opinion Way le 1er juin donnaient Julien Odoul à 30%, il a obtenu 23,19% soit 7 points de moins ;
Marie-Guite Dufay à 19%, elle a obtenu 26,52% soit 7,5 points de plus ;
Gilles Platret à 20%, il a obtenu 21,04%, soit 1 point de plus ;
Denis Thuriot à 14%, il a obtenu 11,69, soit plus de 3 points de moins…
Stéphanie Modde à 9%, elle a obtenu 10,34%, soit un gros point de plus…
Bastien Faudot à 7%, il a obtenu 4,50%, soit 2,5 points de moins
Et Claire Rocher à 1%, elle a obtenu 2,73% soit près de 3 fois plus…
Vous avez dit discrédit ? Finalement il n’y a guère que pour Gilles Platret et Stéphanie Modde, qu’avec sans doute beaucoup de chance, les sondeurs ne s’étaient pas trompés…
Mais ce n’était pas fini avec les sondages… Le 9 juin, un sondage IPSOS pour France 3 Bourgogne – Franche-Comté avait donné Julien Odoul à 28%, Gilles Platret et Marie-Guite Dufay à 21%, Denis Thuriot à 16%, Stéphanie Modde à 8%...
On est prié de ne pas rire. Non on ne rit pas. Nous nous contentons de sourire. Notre ligne était la bonne, nous avons eu raison de faire preuve de sagesse au sujet des sondages et des sondés. C’est une ligne que nous comptons bien continuer de tenir pour ce qui concerne la politique.
Car évidemment les sondages et prévisions de second tour qui avaient été échafaudés sur la base de sondages ont volé en éclat dimanche soir à 20 heures. La réalité et la vérité des résultats, il n’y a que cela de vrai.
Alors que les rumeurs faisaient état d’un rapprochement entre Marie-Guite Dufay et Denis Thuriot, la Présidente sortant de région a tout fait voler en éclat. Elle a refusé la main tendue par François Patriat qui lui a fait remarquer qu’elle a su beaucoup demander et beaucoup obtenir du Gouvernement. Denis Thuriot devait la joindre avant 1 heure du matin pour discuter.
La vraie question est de savoir si Marie-Guite Dufay se sent suffisamment armée et sûre d’elle pour aller au combat du 2ème tour, dans le cadre d’un accord à gauche avec les Verts, sans risque de se faire doubler par Julien Odoul sur la ligne d’arrivée. Denis Thuriot devrait dire lundi, si accord il y a finalement eu dans la nuit, ou bien si faute d’accord, la liste de la majorité présidentielle se maintiendra. Et fera ainsi entrer des élus à la Région.
On devrait savoir très vite.
Alain BOLLERY


Creusot-infos.com - Mentions légales