Recherche
Pour nous joindre
alain.bollery@orange.fr
SMS au 06.98.82.18.88
Pour votre publicité sur
Creusot-infos, un seul numéro
06 62 80 46 68
> Bourgogne Franche comte > BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE
31/10/2022 03:18
10862 lectures

EDITO : La scandaleuse programmation de matches de foot le Jour de la Toussaint

A la Ligue de Bourgogne – Franche-Comté de football, de toute évidence on ne respecte pas les familles. Des amateurs vont ainsi jouer le jour de la Toussaint et qui plus est deux fois en moins de 48 heures. Même cela on ne l’impose pas aux pros.
Il faut croire que certains dirigeants de la Ligue de Bourgogne – Franche-Comté de Football n’ont pas de famille, ou ne savent pas que la Toussaint est un jour de retrouvailles familiales, au même titre que Noël.
Sauf que le 1er novembre les familles se retrouvent non pas pour faire la fête – même si c’est la fête de tous les Saints, mais le plus souvent pour se rendre au cimetière sur la tombe d’une mère, d’un père, d’une sœur, d’un frère, d’un grand-père, d’une grand-mère, d’un proche…
Eh bien à la Ligue de Bourgogne – Franche-Comté de Football on s’en moque puisque ce mardi 1er novembre sont programmés les matches de la très sérieuse – sic - Coupe de Bourgogne – Franche-Comté.

Des joueurs qui étaient sur les terrains ce dimanche et qui sont des amateurs vont jouer deux fois en moins de 48 heures, un régime que la Ligue de Football Professionnel n’impose pas aux joueurs de Ligue 1 ou de Ligue 2… C’est le monde à l’envers.
Si vous écrivons deux fois en moins de 48 heures, c’est que les joueurs qui ont terminé leur rencontre ce dimanche 30 octobre entre 16h45 et 17 heures, vont devoir débuter un deuxième match mardi 1er novembre à 14h30, puisque les matches de coupe sont avancés, en règle générale de 30 minutes.
Il faut juste espérer que tous les joueurs sont en bonne santé et qu’il n’y aura pas de blessures graves. Mais au-delà de cet aspect purement sportif et de santé, se trouve aussi et surtout le mépris à l’égard de joueurs et de dirigeants qui, en raison d’un match de football qui pouvait être parfaitement décalé, ne pourront pas se retrouver en famille.
Pas simple de l’expliquer et de le faire comprendre à des parents ou à des grands-parents. Le pire dans cette histoire, c’est que les dirigeants de la Ligue qui ont pris cette décision, n’ont même pas conscience de leur bêtise, sinon ils auraient rectifié le tir… Ils mériteraient d’être suspendus pour quelques semaines, ou bien quelques mois, de leurs indemnisations quand ils désignés comme délégués, soient versées à des œuvres caritatives.
Précisons qu’avec la trêve dite d’hiver du championnat de plus de six semaines qui est programmée, il était parfaitement possible de décaler un tour de Coupe régionale.
Peut-être que le Président de la Ligue de Bourgogne – Franche-Comté aura le courage de s’exprimer sur ce dossier qui n’est pas anecdotique, mais symbole d’un monde sportif qui marche sur la tête. Ce serait bien qu’il nous explique le pourquoi du comment de ce Tour de Coupe programmé un mardi 1er novembre en dépit du bon sens.
Alain BOLLERY