Recherche
Pour nous joindre
alain.bollery@orange.fr
SMS au 06.98.82.18.88
Pour votre publicité sur
Creusot-infos, un seul numéro
06 62 80 46 68
> Bourgogne Franche comte > BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE
08/06/2021 08:10
1801 lectures

EDITO : Jean-Luc Mélenchon c’est Madame Irma

Le leader de la France Insoumise est attendu par les amateurs de foot. Mais pas seulement. Car il est fort le garçon.
Ce qu’il y a de bien avec Jean-Luc Mélenchon c’est qu’il est présenté et reconnu - ce n'est pas permis à tout le monde - comme colérique et imprévisible. Et pour les médias parisiens, télévisions et radios en premier lieu, c’est tout bénéfice. Au moins avec le patron de la France Insoumise il y a du biscuit.
Il n’est pas complotiste dit-il, mais il n’empêche il est capable, avec aplomb, d'assurer, qu’il y aura quelque chose qui va se passer dans la dernière semaine avant la Présidentielle de 2022. Pour lui, c’est clair, ce quelque chose, aura une incidence sur le vote des Français. Et évidemment Jean-Luc imagine un attentat, ou quelque chose de ce style.

Comme avait dit Robert Herbin, le mythique entraîneur des Verts de Saint-Etienne, a une journaliste qui lui posait la question de savoir si les joueurs avaient le droit de faire l’amour avant un match de foot : «Madame de toute façon c’est toujours avant un match !»
Dans la période que nous vivons depuis le 11 septembre 2001 avec des attaques terroristes qui reviennent inexorablement, forcément il y aura peut-être un ou plusieurs attentats, bien malheureusement, avant la Présidentielle de 2022.
Jean-Luc Mélenchon peut donc dans l’absolu viser juste, en assurant qu’il y aura un événement grave juste avant la Présidentielle. Ca ne mange pas de pain et cela permet de nourrir avec du foie gras tous les complotistes.
Mais comme on ne doute pas que Monsieur Mélenchon a de de la mémoire politique, il convient de lui rappeler qu’avant la Présidentielle de 2012 il y avait eu les sinistres attentats de Montauban et de Toulouse, avec ces enfants tués dans une école juive par Mohamed Merah, finalement abattu le 22 mars. Soit moins de deux mois avant la Présidentielle. Le problème pour Jean-Luc Mélenchon c’est que, malgré le périple meurtrier de Mohamed Merah, le locataire de l’Elysée, Nicolas Sarkozy, n’avait pas été réélu.
Ce simple rappel montre les limites des théories de Monsieur Mélenchon. Il voudrait bien être aussi fort que Madame Irma, la voyante, mais il n’a encore pas fait ses preuves. A moins qu’il ne soit suffisamment fort pour nous donner les résultats des matches de l’Euro qui débute bientôt, qu’il nous en donne le vainqueur, qu’il nous annonce les médaillés d’or des J.O. de Tokyo… Attendons de voir.
Alain BOLLERY


Creusot-infos.com - Mentions légales