Creusot-infos.com > Vie locale > Torcy

TORCY : De(s)tours Vers l’Avenir vus par les écoles Champ-Bâtard et Champ-Cordet

05/02/2018 21:51Lu 1978 fois
Les élèves collecteront, écriront, diront, mettront en scène et bâtiront  pour un grand rendez-vous avec le public  le 28 mai au C2.
Mais avant d’en arriver là, les CM1 CM2 de Pauline Marcel à Champ-Cordet ont fait un premier pas ce lundi matin en rencontrant Caroline Darroux, ethnologue de la Maison du Patrimoine Oral de Bourgogne et Yann Lejeune, auteur et comédien de la compagnie Arc en Scène. L’après-midi, les CM1 de Marie Grisier et les CM2 de Magali Marizy à Champ-Bâtard prendront le relais.
Qu’est ce que l’ethnologie  et quelle sera la feuille de route des CM1 et CM2 ? Ce sera tout d’abord un projet de collecte de mémoire des habitants. Ces témoignages seront ensuite consignés par écrit, et restitués le 24 avril. Ils seront alors  présentés oralement avant d’être théâtralisés pour la mise en scène finale. C’est là qu’interviendra alors le comédien Yann Lejeune.
Les tours disparaîtront dans un futur proche tout comme l’ancien centre commercial. C’est donc un espace urbain de 5 hectares qui sera libéré. C’est là que prendra forme le second projet autour de l’urbanisme. Les élèves d’aujourd’hui seront peut-être appelés à être les Torcéens de demain. Alors la réflexion s’impose et comment imaginent-ils ce quartier du futur ? Des balades dans le quartier, des collectes de matériaux, l’étude des habitats dans le monde, bref se poser des questions d’architecte, ce sera le travail dévolu aux classes de Grande Section des deux écoles pour un projet final liant architecture, poésie et éducation à la citoyenneté.
Les élèves  de Champ-Cordet et Champ-Bâtard prennent donc le relais après le succès rencontré auprès des Torcéens samedi passé  pour les  50 ans de la CECA. Le projet D(e)stours Vers l’Avenir, porté par la Ville de Torcy en partenariat avec l’Education Nationale et labellisé dans le cadre des 40 ans de la Politique de la Ville fera date aussi, n’en doutons pas,  dans la déjà longue histoire de la CECA.
Joël Servy