Creusot-infos.com > Vie locale > Le Creusot

LE CREUSOT : Inauguration de l’exposition «Mai 68, 50 ans après»

07/07/2018 13:09Lu 4395 fois
La très belle exposition conçue comme une radiographie des évènements de Mai 68 sur le territoire Creusot Montceau est à voir au Musée de l’Homme et de l’Industrie jusqu’au 15 mars 2019.
1968, il y a 50 ans déjà ! La France compte 49 millions d’habitants dont 700 000 étudiants. L’âge de  la majorité est 21 ans et le nombre de chômeurs s’élève à 585 000. Trois semaines de congés payés, le SMIG à 2,2 francs, 37,9% de femmes dans la population active ! La révolte universitaire parisienne se déclenche le 22 mars et s’amplifie début mai, entraînant dans son sillage près de 9 millions de travailleurs, qui décident de se mettre en grève.
Au Creusot, Paul Dalliance, travaille à la SFAC et est membre du photo-club. Il va alors immortaliser les acteurs et les évènements de Mai 68 par la photo. Il peut avoir accès à des endroits auxquels seul un gréviste peut accéder. Il développe lui-même ses photos en noir et blanc et garde précieusement ses négatifs. Il décide alors d’en faire don à l’Ecomusée et le numérique permettra de corriger certains défauts pour améliorer la lisibilité des tirages à partir de négatifs qui ont un demi-siècle ! Sur une centaine, l’Ecomusée sélectionne les 78 plus représentatifs des évènements.
L’exposition s’appuie également sur la presse de l’époque, les archives des syndicats, les rapports et les télégrammes échangés entre les services de l’Etat et donne la parole aux principaux témoins ou acteurs de mai 68 pour proposer une radiographie locale des évènements. « Comme Camille Dufour présent ce soir et qui a livré de belles batailles, un guerrier, une mémoire » déclara David Marti dans son allocution.
Comment la contestation a-t-elle démarré ? Comment s’est-elle amplifiée sur le territoire Creusot Montceau? Comment a-t-elle gagné les lieux de travail et d’enseignement ? Comment s’est-elle organisée ? Et 50 ans plus tard, quels ont été les acquis réels de Mai 68 et qu’en est-il resté dans la vie sociale et dans les esprits ?
David Marti, président de la Communauté Urbaine et Laurence Fluttaz, vice-présidente au Conseil Régional de Bourgogne Franche-Comté en charge de la Culture et du Patrimoine, vont saluer tour à tour la qualité de l’exposition et remercier Paul Dalliance pour le don de ce fonds unique d’un photographe amateur, témoin de cette époque agitée.
Joël Servy
Informations pratiques
Jusqu’au 15 mars 2019
Musée de l’Homme et de l’Industrie, Château de la Verrerie Le Creusot
www.chateau-verrerie-creusot.fr    03 85 73 92 00