Creusot-infos.com > Sports > Football

FOOTBALL (Championnat régional U16) : La JO.Creusot a exagéré face à Chatenoy le Royal

14/04/2019 17:27Lu 1408 fois
Dans la même lignée des résultats des plus jeunes hier après midi, les U16 de la «JOC» ont cartonné ce dimanche matin, c’était pourtant très mal engagé !
Ce championnat régional reste très indécis, tout du moins pour la deuxième partie du tableau. L’avant dernier, la JO Creusot, n’est qu’à un point du sixième. La réception de la lanterne rouge ce dimanche matin, Chatenoy le Royal, était une claire occasion de raccrocher le bon wagon. Mais les choses se sont compliquées en première période. Malgré l’ouverture du score à la 10e mm du capitaine Emilien Patru (et non Petru…errare humanum est), les locaux ont sombré. Rapidement. Egalisation chalonnaise sur le coup d’envoi par Abdel Arifa, le plus entreprenant coté visiteur et Chatenoy double son compteur par un but contre son camp d’un défenseur creusotin. 2 à 1 pour Chatenoy, à la 16e mm. Réaction salutaire du capitaine qui a pleinement assumé son rôle, Emilien Patru, par une action solitaire, deux minutes plus tard. Des buts creusotins qui sont plus le fruit d’actions personnelles que d’un schéma de jeu. Chatenoy repris justement l’avantage à la demi-heure de jeu, après avoir touché la transversale, David Regnault envoyait le ballon au fond des filets. 3 à 2. Ce n’est qu’à la 45e  mm que David Obarogie égalisa suite à un coup-franc. 3 à 3 à la pause.
Sous les yeux de leur ancien coach, Jean Baptiste Gereau, les creusotins ont enfin commencé à jouer avec de l’intensité, avec conviction. Le résultat a été fulgurant, exagéré même. C’est Kevin Szewczyk, le grand défenseur local, qui remis son équipe sur les bons rails, son coup-franc a trouvé la lucarne, il est tout simplement somptueux. A partir de là, les attaquants creusotins ont déroulé, tous ont inscrit leur but : d’abord par Emilien Patru, signant ainsi son triplé, puis par David Obarogie, Selahttin Yildirim (Selo) et pour conclure Mohamed El Bakkali. Cela nous fait huit buts, à trois.
Les jocistes ont joué en seconde période, ils ont même très bien joué, mais ils devront aussi réfléchir sur leur première qui a été à certains moments embarrassante.
 
Au Creusot, terrain annexe 2 du Montporcher, la JO Creusot U16 bat Chatenoy 8 à 3 (3-3)
JO Creusot : Baverel, Pereira, Marconnet, Battaglia M., Szewczyk, Charles, El Bakkali, Cassier, Patru©, Yildirim, Obarogie, Gautier et Da Silva. Coach : Remi Parnin.
Chatenoy : Chalumeau, Gentien, Chapey, Pala, Berthelot, Pichot©, Chevalier, Da Treza, Regnault, Dekeukelaere, Arifa, Raffin et Kefi. Coach : Loic Pineau.
Réaction de Remi Parnin, coach de la JO Creusot : « Nous nous sommes mis au niveau de nos adversaires en première période, donc il y a eu un non jeu. La seconde période on s’est enfin mis à jouer et on a par conséquent déroulé. »
Vincent Brucci