jeudi 27 juin 2019

Nuit des Soldes Vendredi 28 Juin de 19h à 21h

Chez les commerçants de «Creusot Foch»» et ceux de «Commerces en coeur»

Édito
Les résultats des élections européennes ont confirmé qu’il convient de se méfier de plus en plus des sondages. Jean-Luc et Laurent faisaient la gueule dimanche soir, mais ils n’étaient pas les seuls.
Questions à...
Le Député de Saône-et-Loire veut redonner du pouvoir aux Maires et encore plus dans les intercommunalités. Rémy Rebeyrotte a aussi dit ce qu’il pense de la menace de rétention des notes du Bac.
Municipales : «Nous avons des Marcheurs dans les deux majorités au Creusot et à Autun…»
Alors qu’ils sont officiellement présentés ce jeudi à 18h30, Jérémy Pinto lève un coin du voile sur les 42 rendez-vous programmés.
Nicolas Pommerel est le nouvel entraîneur du Creusot, avec Eric Catinot pour les arrières et Vuli pour les avants.
Avant la reprise de juin, Nicolas Pommerel se confie dans une interview à creusot-infos.
Écouter, lire, voir
> Vie locale > St-Sernin du Bois

ST-SERNIN-DU-BOIS : Une réunion, des échanges et de nombreuses idées sur la mobilité et les transports

14/06/2019 11:36Lu 1478 foisImprimer l’article
L'assemblée n'était pas importante mais de nombreux échanges constructifs ont eu lieu avec les responsables de la mobilité et des transports.
La réunion publique sur la mobilité et les transports programmée ce jeudi soir à la mairie de Saint-Sernin et organisée par la Communauté Urbaine Creusot Montceau et la Municipalité, n'a pas rassemblé la grande foule. Et c'est dommage. Il s'agissait dans un premier temps d'effectuer un retour sur l'enquête mobilité réalisée en début d'année auprès des habitants de Saint-Sernin : «  Nous avons eu 26 retours ! » a annoncé Pascale Fallourd avant de détailler ce qui était mis en avant par les familles. À Saint-Sernin, comme dans de nombreuses communes, la voiture est le moyen de transport le plus utilisé. La plupart des trajets se font du bourg du village au Creusot. Les destinations les plus courantes se font en direction de Montceau, Autun, Le Breuil, Montchanin avec la gare TGV. La première adjointe au maire devait rappeler également les idées et souhaits des personnes ayant répondu à l'enquête. L'organisation et le développement du covoiturage ont été avancés, tout comme le transport à la demande des ados pendant les week-ends. Une plateforme "mobilité"et  le transport vers les hameaux ont été également soulevés.

Des problèmes et des solutions avancés

Si les transports en commun offrent plusieurs possibilités, ils semblent cependant poser quelques problèmes en cas de retard des trains. C'est ce qu'un Saint-Serninois qui en a fait l'expérience a expliqué. « C'est compliqué quand le TGV arrive très en retard, plus de taxis, plus de bus...». Bien évidemment le projet de liaison TGV-TER à Montchanin a été évoqué. « C'est un gros dossier pris en compte dans l'enquête publique, nous gardons espoir ! » a annoncé Daniel Meunier, le vice-président en charge des transports et des déplacements à la CUCM, lequel a regretté un nombre croissant de problèmes à cause de retards des trains. Sur le sujet, des réflexions sont en cours comme la mise en place d'une navette qui ramènerait les voyageurs coincés pour rentrer chez eux. Même chose pour le covoiturage avec des pistes de réflexion en cours : « Nous allons tenter quelques expériences puis examiner les résultats du dispositif...» assura Daniel Meunier. Le maire Jean-Marc Hippolyte apporta quelques idées pour la mise en place éventuelle d'une démarche de covoiturage. « Le numérique peut être une solution, mais pas à tout. La solidarité entre voisins à Saint-Sernin existe, c'est une forme de covoiturage». Pour sa part Pascale Fallourd a mis en évidence les possibilités qui pourraient ici émerger avec la Maison des Services au Public, située à la mairie. Sur le sujet du covoiturage, ont été mises en exergue, les difficultés des retours : « À l'aller c'est toujours bien, mais c'est plus compliqué avec les retours, il faut être sûr de pouvoir rentrer ! » a dit un habitant.

Faire évoluer les mentalités et sensibiliser

Pour le maire, au sujet des transports scolaires, il faut faire évoluer les mentalités au niveau des parents. Autres idées émergentes : les challenges ou défis sur la mobilité : « Ça lance une dynamique, ça fonctionne bien en ville ! ».
Des idées plus générales sur les infrastructures cyclables ont été ciblées. « Une piste cyclable, c'est peut-être possible entre les Vernizeaux et Marmagne...» a estimé un cycliste, repris rapidement par le maire qui a mis en avant l'alignement et la réduction de la chaussée : «  C'est compliqué ! ».
Daniel Meunier devait ensuite réaliser une petite présentation de l'offre de transports à la demande notamment sur Saint-Sernin (jeudi et samedi). La vie des commerces de proximité dans les villages, le développement des vélos électriques, la méconnaissance des horaires de bus, l'information (covoiturage) à développer au sein des entreprises, les nouvelles demandes de transport pour les scolaires, la mutualisation des bus scolaires, l'organisation de randonnées découverte entre Saint-Sernin et Le Creusot et la traversée à pied du tunnel SNCF aux Jeannins, ont également émaillé les discussions. « Autant d'idées qui alimentent nos réflexions, il faut trouver des solutions qui marchent, cela passe par de la sensibilisation, c'est un travail de longue haleine...» a conclu Jean-Marc Hippolyte.
JCP