dimanche 18 août 2019
Édito
Les résultats des élections européennes ont confirmé qu’il convient de se méfier de plus en plus des sondages. Jean-Luc et Laurent faisaient la gueule dimanche soir, mais ils n’étaient pas les seuls.
Questions à...
Le nouvel entraîneur de l’Elan Chalon se confie dans une interview. Il explique comment il va travailler et ses premières ambitions dans cette première période de préparation.
Alors que des maires ont le blues, le Député Rémy Rebeyrotte vient de rendre un rapport pour redonner du pouvoir aux Maires, surtout des petites communes, face à des intercommunalités parfois accusées d'une trop grande voracité…
Le Député de Saône-et-Loire veut mettre de l’huile entre les intercommunalités et les communes, pour que leurs élus soient plus reconnus et considérés.
«Des conseils des Maires se prononceront sur les grandes orientations de leur intercommunalité»
A l’occasion d’une conférence de presse, le patron du groupe SOS, dont dépend l’Hôtel-Dieu du Creusot, a affirmé plusieurs choses.
«L’établissement génère un déficit. On l’a repris pour le redresser et le relancer».
«On a dit oui pour une aide-soignante de jour et «on verra» à la fin de l’année pour une infirmière de nuit».
«Pour l’urologie, la nouvelle organisation sera sans coût supplémentaire pour les patients».
«On va avoir un bon énorme en terme de prise en charge des patients».
«Le robot sera utilisé en urologie, en chirurgie digestive et en chirurgie gynécologique».
Écouter, lire, voir
> Vie locale > St-Sernin du Bois

ST-SERNIN-DU-BOIS : OMC : Frédéric Leroy anime un stage de sculpture à la tour

20/03/2019 11:50Lu 1101 foisImprimer l’article
Après avoir accueilli samedi la bourse aux greffons de l'association Mémoire fruitière en Mesvrin, les vieilles pierres du sous sol de la tour abritent depuis lundi un stage de sculpture porté par l'Office Municipal de la Culture.
Ce stage est animé par une figure de Quintaine (près de Clessé), à savoir Frédéric Leroy un sculpteur-peintre qui à l'aide de ses gouges, ciseaux et maillets façonne la pierre et le bois depuis une trentaine d'années.
Frédéric Leroy trouve sa source d’inspiration dans la mythologie celtique, amérindienne et nordique. Avec son imagination débordante, il donne vie à un modeste morceau de bois, en lui attribuant un visage, parfois triste, rieur, pensif...  Avec sa barbe blanche et son air bon enfant, il aime à montrer son art à ceux qui le souhaite. Il apporte son expérience, ses conseils et s'est dit très heureux de revenir pour la seconde fois à Saint-Sernin du bois, village dont il apprécie particulièrement le patrimoine. « Travailler la pierre c'est extrêmement réconfortant, c'est valorisant pour l'homme, on se heure à la matière pierre, il faut de la patience, il faut être poète quelque part...». Concernant ses méthodes : « Il faut travailler plan par plan, c'est plus facile à mémoriser ! » a expliqué le célèbre sculpteur qui a vivement remercié la commune pour le prêt du sous-sol du donjon : « Ce donjon est superbe, il y a une vie ici, on travaille dans une mémoire...». Cinq stagiaires écoutent ses conseils. Ce sont des débutants comme Bernard, mais aussi des artistes déjà connus comme André Bouillet et Alain Chanliau qui sculptent depuis plusieurs années la matière et viennent puiser durant les quatre jours de stage quelques conseils pour se perfectionner en frappant doucement la pierre de Laives, Massangis ou encore de Saint-Martin-Belle-Roche, des pierres idéales pour l'initiation et le perfectionnement.
JCP