mercredi 18 septembre 2019

Offre de Rentrée du 14 Septembre au 15 Octobre

TVA offerte à hauteur de 10% *

(Sur Fenêtres, Portes d’entrée, Coulissants, Volets roulants et battants, Portails, Portes de garage)

Édito
Les résultats des élections européennes ont confirmé qu’il convient de se méfier de plus en plus des sondages. Jean-Luc et Laurent faisaient la gueule dimanche soir, mais ils n’étaient pas les seuls.
Questions à...
Le lundi 9 septembre 2019 restera dans l’histoire pour l’Hôtel-Dieu du Creusot, avec la première intervention chirurgicale réalisée avec le robot chirurgical, le 1er de Saône-et-Loire.
Le Docteur Jean-Philibert Combier a réagi dans une interview exclusive à creusot-infos.
«Le robot ne remplace pas le chirurgien. Il exécute ses gestes. C’est un progrès considérable»
«C’est capital pour recruter de jeunes médecins»
«Le Maire du Creusot a eu une vision d’avenir et de progrès sur ce dossier stratégique»
Vice-président du Conseil Régional de Bourgogne – Franche-Comté, en charge des lycées et de l’apprentissage, Stéphane Guiguet détaille l’implication de la Région en matière d’investissements, mais aussi pour «le pouvoir d’achat des lycéens et de leurs familles».
Le conseil départemental est mobilisé pour les Collèges. C’est que ce le Président André Accary a annoncé, ce jeudi matin, à Montchanin, où il a fait sa rentrée des classes.
Écouter, lire, voir
> Vie locale > St-Sernin du Bois

ST-SERNIN-DU-BOIS : Marche pour les arbres : Faire un bout de chemin ensemble pour défendre la forêt

13/10/2018 21:17Lu 2544 foisImprimer l’article
31 marcheurs se sont élancés samedi matin de Saint-Sernin pour rejoindre Broye.
Philippe Berger, secrétaire national du Syndicat national unifié des personnels des forêts et de l'espace naturel ( SNUPFEN) rappelle tous les jours depuis le départ de Mulhouse en septembre, les objectifs de la marche pour la forêt : « Il s'agit d'alerter la population sur ce qui se passe actuellement en forêt. Une bonne partie des personnels de l'ONF s'inquiète pour l'avenir des forêts publiques, au regard des décisions et des orientations prise par la direction générale et nos ministères de tutelle...». Pour le secrétaire national, il est clair que la forêt ne saurait être gérée au seul regard de la rentabilité économique et pour lui c'est l'ensemble de la forêt qui est menacée d'industrialisation, au prétexte du développement de l'économie dite "verte". « Nous aimons notre métier car il est utile, à nous tous, mais il est aujourd'hui remis en cause et la privatisation de la gestion des forêts ne s'est jamais profilée de cette manière aussi évidente...».
D'où cette marche qui est partie de Mulhouse et a pour objectif de rejoindre Cérilly le 24 octobre, puis le lendemain la commune de Saint-Bonnet Tronçais où les quatre marches maillant l'hexagone se retrouveront pour le point d'orgue de la manifestation nationale. Vendredi, une dizaine de marcheurs venant de Saint-Gervais sur Couches ont rejoint Saint-Sernin-du-bois où ils furent accueillis par Gilbert Brochot, le président des Amis de Saint-Sernin. Ce samedi ce sont 31 marcheurs qui étaient au départ d'une nouvelle étape donné à la tour de Saint-Sernin. Ils ont été rejoints par une dizaine d'autres randonneurs à Chapey, tous bien décidés de suivre le mouvement et de rejoindre Broye. « Nous parcourons en moyenne une vingtaine de kilomètres par jour, mais St-Sernin-Broye, c'est court puisque nous allons marcher 17,200 km...» a précisé Philippe Berger avant de s'élancer samedi matin avec les autres marcheurs. « Les gens ont le pouvoir de changer les choses, c'est pour cette raison que nous les invitons, partout en France, à venir marcher avec nous...»
JCP