lundi 20 mai 2019

Pour la Fête des Mères, dites-lui avec des dessous !

Nuisette, dentelle raffinée, pyjama cosy ou maillot de bain retrouvez de nombreuses idées cadeaux

Nouveauté : Brassière de Sport

Édito
Les faits très graves qui se sont produits lundi matin, ont révélé autant le manque de respect et de politesse, que cette violence qui n’en finit plus de s’incruster dans les têtes, dans les esprits et donc bien malheureusement dans les actes.
Questions à...
Le vice-président de la Région Bourgogne – Franche-Comté, en charge des lycées est catégorique : «On sait s’adapter, on sait être réactif et on peut voter un financement exceptionnel»
Elu lundi après-midi nouveau Président de la Chambre d’Agriculture de Saône-et-Loire, Bernard Lacour entend mener une présidence de combat. Pour défendre l’agriculture «contre les attaques menées par des minorités». C'est ce qu'il affirme dans une longue interview qu'il a accordée à creusot-infos.
«88% de la société française apprécie notre agriculture et ses agriculteurs et on entend que les minorités»
«L’agriculture française c’est la qualité et la traçabilité»
«L'engagement du conseil départemental a été vital»
«Dans la Communauté Le Creusot - Montceau, on va franchir un cap dans la gestion de l’eau».
Dans une longue interview à creusot-infos, le Député européen sortant, 3ème sur la liste «Les Républicains», n’est pas tendre avec le Président de la République.
«Ce Président est très tacticien et très habile»
«Le grand débat c’est quand même un aveu d’échec».
Alstom, Nadine Morano, Rachida Dati, référendum, immigration, l’élu bressan n’élude aucun sujet.
Écouter, lire, voir
> Vie locale > St-Sernin du Bois

ST-SERNIN-DU-BOIS : Marche pour les arbres : Faire un bout de chemin ensemble pour défendre la forêt

13/10/2018 21:17Lu 2412 foisImprimer l’article
31 marcheurs se sont élancés samedi matin de Saint-Sernin pour rejoindre Broye.
Philippe Berger, secrétaire national du Syndicat national unifié des personnels des forêts et de l'espace naturel ( SNUPFEN) rappelle tous les jours depuis le départ de Mulhouse en septembre, les objectifs de la marche pour la forêt : « Il s'agit d'alerter la population sur ce qui se passe actuellement en forêt. Une bonne partie des personnels de l'ONF s'inquiète pour l'avenir des forêts publiques, au regard des décisions et des orientations prise par la direction générale et nos ministères de tutelle...». Pour le secrétaire national, il est clair que la forêt ne saurait être gérée au seul regard de la rentabilité économique et pour lui c'est l'ensemble de la forêt qui est menacée d'industrialisation, au prétexte du développement de l'économie dite "verte". « Nous aimons notre métier car il est utile, à nous tous, mais il est aujourd'hui remis en cause et la privatisation de la gestion des forêts ne s'est jamais profilée de cette manière aussi évidente...».
D'où cette marche qui est partie de Mulhouse et a pour objectif de rejoindre Cérilly le 24 octobre, puis le lendemain la commune de Saint-Bonnet Tronçais où les quatre marches maillant l'hexagone se retrouveront pour le point d'orgue de la manifestation nationale. Vendredi, une dizaine de marcheurs venant de Saint-Gervais sur Couches ont rejoint Saint-Sernin-du-bois où ils furent accueillis par Gilbert Brochot, le président des Amis de Saint-Sernin. Ce samedi ce sont 31 marcheurs qui étaient au départ d'une nouvelle étape donné à la tour de Saint-Sernin. Ils ont été rejoints par une dizaine d'autres randonneurs à Chapey, tous bien décidés de suivre le mouvement et de rejoindre Broye. « Nous parcourons en moyenne une vingtaine de kilomètres par jour, mais St-Sernin-Broye, c'est court puisque nous allons marcher 17,200 km...» a précisé Philippe Berger avant de s'élancer samedi matin avec les autres marcheurs. « Les gens ont le pouvoir de changer les choses, c'est pour cette raison que nous les invitons, partout en France, à venir marcher avec nous...»
JCP