jeudi 22 février 2018
Édito
Personne n’a oublié que l’avocat de Nordahl Lelandais a défendu avec de la violence verbale son client en accusant les gendarmes et la justice dans l’affaire Maëlys.
Sondage
Approuvez-vous le principe de départs volontaires des fonctionnaires ?
Questions à...
Le Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie, dans une interview à creusot-infos, parle de la bonne santé économique de la Saône-et-Loire, avec comme symbole le renouveau de Framatome, mais pas seulement…
«En Saône-et-Loire, 25% des emplois sont industriels»
«La plus forte amélioration du taux de chômage est dans la Communauté Urbaine»
«Faisons aimer les usines»
L’ancien secrétaire d’Etat à l’industrie de François Hollande répond à creusot-infos sur Framatome et sur l’avenir du nucléaire. Un dossier sur lequel il a été très impliqué quand il était à Bercy.
«Oui, je le dis clairement, en France il faut remplacer les anciennes centrales nucléaires par de nouvelles centrales EPR»
L’élue du Creusot est à la tête d’un budget important au Conseil Régional de Bourgogne – Franche-Comté. Dans une interview elle trace les perspectives 2018. Avec un appel à projets pour l’ensemble des clubs.
Écouter, lire, voir
> Vie locale > St-Sernin du Bois

SAINT-SERNIN-DU-BOIS : Le refonte de la rue du Clouzeau prévue avant la fin du premier semestre 2018

14/02/2018 16:52Lu 2067 foisImprimer l’article
C’est ce qu’a annoncé la Communauté urbaine Creusot Montceau lors d’un point réalisé sur place ce mercredi après-midi.

Le maire Jean-Marc Hippolyte et René Paulus son adjoint, chargé des travaux, ont accueilli ce mercredi après-midi au carrefour de La Croix,  les personnes de la CUCM concernées par les travaux de voirie, mais aussi Léo Thomas qui représentait l'entreprise Eurovia, chargée de la reprise de la rue du Clouzeau.
Lors de cette réunion de chantier, Joël Gressard responsable "Entretien voirie" à la CUCM l'a rappelé : «La rue sera re-profilée sur une surface de 2 200 mètres carrés, avec un revêtement bicouche». Pris en charge financièrement par la communauté urbaine, le coût du futur chantier s’élève à 54 600 euros TTC. Les travaux d'une durée de deux semaines devraient démarrer fin juin, après la reprise d'assainissement d'un riverain situé sur la zone à traiter.
Il faut rappeler que ces travaux devaient se faire l'été dernier. Ils ont été repoussés suite aux gros orages qui se sont abattus sur la région en 2017.
JCP