lundi 23 septembre 2019

Jeudi 26 Septembre

à l’Arche Cœur de Ville au Creusot, en partenariat avec la Ville, la Police Municipale, La Police Nationale et les pompiers

Édito
Les résultats des élections européennes ont confirmé qu’il convient de se méfier de plus en plus des sondages. Jean-Luc et Laurent faisaient la gueule dimanche soir, mais ils n’étaient pas les seuls.
Questions à...
Dans une longue interview, le Président de la Chambre d'Agriculture de Saône-et-Loire parle sans langue de bois. Il dresse des constats, accuse, parle de l’avenir et de la question de l’eau.
Il dénonce la main des Etats-Unis derrière des associations agissantes.
«On a des agriculteurs sur les rotules et petit à petit ils se désespèrent»
«Désolé, mais un steak végétal, ce n’est pas une entrecôte»
«On met de l’eau potable dans les toilettes et on n’est pas capable de répondre à l’abreuvement de nos animaux»
Le lundi 9 septembre 2019 restera dans l’histoire pour l’Hôtel-Dieu du Creusot, avec la première intervention chirurgicale réalisée avec le robot chirurgical, le 1er de Saône-et-Loire.
Le Docteur Jean-Philibert Combier a réagi dans une interview exclusive à creusot-infos.
«Le robot ne remplace pas le chirurgien. Il exécute ses gestes. C’est un progrès considérable»
«C’est capital pour recruter de jeunes médecins»
«Le Maire du Creusot a eu une vision d’avenir et de progrès sur ce dossier stratégique»
Vice-président du Conseil Régional de Bourgogne – Franche-Comté, en charge des lycées et de l’apprentissage, Stéphane Guiguet détaille l’implication de la Région en matière d’investissements, mais aussi pour «le pouvoir d’achat des lycéens et de leurs familles».
Écouter, lire, voir
> Vie locale > St-Sernin du Bois

SAINT-SERNIN-DU-BOIS : Incivilités route des Lamours : ça dépasse les bornes...

12/08/2018 10:07Lu 3968 foisImprimer l’article
Actualisé dimanche à 10h07 avec de nouvelles photos prises par un autre fidèle internaute près du stade.
Ce n’est pas la première fois malheureusement que ce spectacle désolant et lamentable est constaté par les promeneurs de passage et les usagers qui utilisent normalement le conteneur à verre de la route des Lamours. Mais aujourd'hui, c'est clair, il n'y a pas de mots pour qualifier ce type de comportements qui se généralisent malheureusement un peu partout. Car en plus des cartons de bouteilles de bières déposés régulièrement par certains riverains peu scrupuleux et qui ne semblent pas comprendre l'utilisation du conteneur, s'ajoutent aujourd'hui des dépôts de déchets en tous genres. Bref, le point de collecte des Lamours devient une véritable petite verse et c'est fort regrettable et désagréable. Car en plus de la vue, s'ajoutent aujourd'hui certaines odeurs nauséabondes, issues des dépôts sauvages. Il faut rappeler qu’il est interdit de déposer des déchets de toute nature au pied des conteneurs et que les colonnes à verre sont prévues pour recevoir les bouteilles sans bouchon, les pots et bocaux sans couvercle. Quant aux sacs de déchets jetés (laissant quelques fois des indices sur leurs anciens propriétaires) dans le talus situé à proximité des points de collectes, il est difficile de comprendre les raisons de ce type de comportement irresponsable et surtout irrespectueux des autres et de la nature.  Désolant vraiment, de voir de nos jours ce type de spectacle...
De nouvelles photos prises de l'aire de collecte au stade de Saint-Sernin ...