mardi 20 août 2019
Édito
Les résultats des élections européennes ont confirmé qu’il convient de se méfier de plus en plus des sondages. Jean-Luc et Laurent faisaient la gueule dimanche soir, mais ils n’étaient pas les seuls.
Questions à...
Le nouvel entraîneur de l’Elan Chalon se confie dans une interview. Il explique comment il va travailler et ses premières ambitions dans cette première période de préparation.
Alors que des maires ont le blues, le Député Rémy Rebeyrotte vient de rendre un rapport pour redonner du pouvoir aux Maires, surtout des petites communes, face à des intercommunalités parfois accusées d'une trop grande voracité…
Le Député de Saône-et-Loire veut mettre de l’huile entre les intercommunalités et les communes, pour que leurs élus soient plus reconnus et considérés.
«Des conseils des Maires se prononceront sur les grandes orientations de leur intercommunalité»
A l’occasion d’une conférence de presse, le patron du groupe SOS, dont dépend l’Hôtel-Dieu du Creusot, a affirmé plusieurs choses.
«L’établissement génère un déficit. On l’a repris pour le redresser et le relancer».
«On a dit oui pour une aide-soignante de jour et «on verra» à la fin de l’année pour une infirmière de nuit».
«Pour l’urologie, la nouvelle organisation sera sans coût supplémentaire pour les patients».
«On va avoir un bon énorme en terme de prise en charge des patients».
«Le robot sera utilisé en urologie, en chirurgie digestive et en chirurgie gynécologique».
Écouter, lire, voir
> Vie locale > St-Sernin du Bois

MÉMOIRE FRUITIÈRE EN MESVRIN : Une séance de formation sur la taille à Cordesse

09/02/2019 16:14Lu 2114 foisImprimer l’article
Nouvel adhérent, Lionel Lagermette a participé pour la première fois, à une séance de taille d'arbres fruitiers. Il a passé, selon ses dires, une journée formidable à Cordesse.
L'association Mémoire Fruitière en Mesvrin tisse sa toile doucement autour de Saint-Sernin du Bois. C'est une des raisons pour laquelle ses responsables ont organisé une nouvelle séance de formation sur la taille des arbres fruitiers, suite à une demande d'un adhérent de Cordesse, près d'Autun. Cette matinée de formation en terre autunoise, a connu un bon succès puisqu'elle a rassemblé ce samedi près d'une trentaine de participants venus de toute la région, dont plusieurs membres du comité d'animation de Cordesse et son maire Gérard Bergeret. Pour le président de l'association Gérard Hynek, cette séance était donc très positive dans le sens, où elle a rassemblé plusieurs nouveaux adhérents particulièrement intéressés par les buts (sauvegarde des anciennes variétés des arbres fruitiers régionaux, transmission du savoir-faire en matière de greffes...) et les activités de Mémoire Fruitière en Mesvrin. Samedi, trois ateliers distinctifs (taille de rénovation, taille de formation et de mise à fruits) ont permis aux participants de découvrir les finesses de la taille et celles relatives à l'utilisation des bons outils. Si les conseils avisés de Robert Kleingartner sur les arbres anciens ont été appréciés, ceux de Jean-Luc Breuillé sur les jeunes arbres et de Stéphane Morel (arboriculteur à Santenay) n'ont pas manqué d'interpeller les adhérents, notamment les nouveaux qui ont posé de nombreuses questions basiques sur l'entretien et le développement des arbres fruitiers. « Les trois équipes ont pu tourner sur les trois ateliers, c'était très intéressant, les gens ont beaucoup appris, s'agissant de séances très théoriques et très diverses...» a rappelé Gérard Hynek, qui venait d'assister à un atelier très apprécié des adhérents sur la taille des petits fruits et de la vigne.

Une journée formidable pour Lionel

Cet habitant de Mesvres est élagueur et nouvel adhérent. Et samedi en fin de matinée Lionel Lagermette s'est confié à Creusot Infos : « Je trouve cette journée formidable, j'ai croisé des gens qui ont tous la passion des arbres fruitiers. Désormais je ne me sentirai moins seul au milieu de mes fruitiers, à me poser des questions sur ce que je dois faire pour leur entretien. Pour moi c'est une vraie découverte, j'ai eu ce matin plein d'informations sur des détails qui m'échappaient vraiment. L'association est très réactive, je suis adhérent depuis une semaine et j'ai déjà appris plein de choses. Le but de l'association est intéressant, les adhérents qui sont formés, l'ont été par les plus anciens. Ils ont une passion commune et échangent aujourd'hui avec les plus jeunes, c'est un vrai relais du savoir-faire. Je suis très content de savoir qu'une telle association existe dans le secteur...».
JCP

Nouvel