mardi 20 août 2019
Édito
Les résultats des élections européennes ont confirmé qu’il convient de se méfier de plus en plus des sondages. Jean-Luc et Laurent faisaient la gueule dimanche soir, mais ils n’étaient pas les seuls.
Questions à...
Le nouvel entraîneur de l’Elan Chalon se confie dans une interview. Il explique comment il va travailler et ses premières ambitions dans cette première période de préparation.
Alors que des maires ont le blues, le Député Rémy Rebeyrotte vient de rendre un rapport pour redonner du pouvoir aux Maires, surtout des petites communes, face à des intercommunalités parfois accusées d'une trop grande voracité…
Le Député de Saône-et-Loire veut mettre de l’huile entre les intercommunalités et les communes, pour que leurs élus soient plus reconnus et considérés.
«Des conseils des Maires se prononceront sur les grandes orientations de leur intercommunalité»
A l’occasion d’une conférence de presse, le patron du groupe SOS, dont dépend l’Hôtel-Dieu du Creusot, a affirmé plusieurs choses.
«L’établissement génère un déficit. On l’a repris pour le redresser et le relancer».
«On a dit oui pour une aide-soignante de jour et «on verra» à la fin de l’année pour une infirmière de nuit».
«Pour l’urologie, la nouvelle organisation sera sans coût supplémentaire pour les patients».
«On va avoir un bon énorme en terme de prise en charge des patients».
«Le robot sera utilisé en urologie, en chirurgie digestive et en chirurgie gynécologique».
Écouter, lire, voir
> Vie locale > St-Firmin

SAINT-FIRMIN: 33e du nom, la fête des gouères a été inaugurée et bien lancée

21/07/2019 13:40Lu 7117 foisImprimer l’article
Les élus se sont arrêtés longuement sur le stand de la "Bidouille" pour admirer ses maquettes.
Ceux chargés de la confection et de la vente de gouères vous attendent sur l'esplanade de la salle Blondeau.
La fête des gouères est lancée. La version 2019 a été inaugurée et lancée ce dimanche matin avec les premières ventes de gouères, cette fameuse pâtisserie cuite au four qui ressemble à une grosse crêpe ou galette très épaisse.
Les organisateurs devraient en vendre encore plusieurs milliers durant la journée. «On part sur 5 000 gouères, à 10 heures ce dimanche matin, on en a déjà fait cuire plus de 800...» annonçait Jean-Luc un des nombreux bénévoles chargés de la confection et de la vente des fameuses gouères. Cette année, la fête fait la part belle aux arts du cirque et respecte les grands codes des fêtes populaires dont la mémoire des anciens avec la vente de gouères.
Tour à tour les personnalités présentes au vin d'honneur ont mis en exergue le travail réalisé pour monter une manifestation de ce type. Après avoir remercié le député Rémy Rebeyrotte pour sa visite, Thierry Lafay le président du comité des fêtes a remercié dans ce sens ses amis bénévoles et ceux des associations locales venues donner la main.
Maire de Saint-Firmin, Georges Lacour a parlé d'événement local reconnu au delà de Saint-Firmin et signalé cette année le choix d'un thème porteur avec le cirque. David Marti président de la CUCM et maire du Creusot s'est dit très heureux d'être présent pour l'inauguration et souligné également le thème choisi cette année : « Vous avez fait le bon choix, le cirque ne se démode pas...». Pour sa part, Jean-Marc Hippolyte en sa qualité de Conseiller départemental a fait remarquer qu'il s'agissait d'une fête rayonnant au niveau cantonal. Sur le ton de l'humour, il a souhaité que la commune fasse la démarche pour faire entrer la fête des gouères au patrimoine culinaire, avant de faire remarquer sa spécificité matérialisée par un volet solidarité important et la présence de plusieurs associations militantes.
Rappelons que le concours du plus gros mangeur de gouères se tiendra vers 17 heures. Chaque année une dizaine de candidats venus de toute la région se présente sur scène pour y participer. Les premières images de Creusot infos.