mercredi 22 mai 2019

Si vous voulez faire preuve d'originalité pour la Fête des Mères, la Boutique à Jacques vous propose sa nouvelle sélection. Avec des créations d'artisans à couper le souffle.

Édito
Les faits très graves qui se sont produits lundi matin, ont révélé autant le manque de respect et de politesse, que cette violence qui n’en finit plus de s’incruster dans les têtes, dans les esprits et donc bien malheureusement dans les actes.
Questions à...
Le vice-président de la Région Bourgogne – Franche-Comté, en charge des lycées est catégorique : «On sait s’adapter, on sait être réactif et on peut voter un financement exceptionnel»
Elu lundi après-midi nouveau Président de la Chambre d’Agriculture de Saône-et-Loire, Bernard Lacour entend mener une présidence de combat. Pour défendre l’agriculture «contre les attaques menées par des minorités». C'est ce qu'il affirme dans une longue interview qu'il a accordée à creusot-infos.
«88% de la société française apprécie notre agriculture et ses agriculteurs et on entend que les minorités»
«L’agriculture française c’est la qualité et la traçabilité»
«L'engagement du conseil départemental a été vital»
«Dans la Communauté Le Creusot - Montceau, on va franchir un cap dans la gestion de l’eau».
Dans une longue interview à creusot-infos, le Député européen sortant, 3ème sur la liste «Les Républicains», n’est pas tendre avec le Président de la République.
«Ce Président est très tacticien et très habile»
«Le grand débat c’est quand même un aveu d’échec».
Alstom, Nadine Morano, Rachida Dati, référendum, immigration, l’élu bressan n’élude aucun sujet.
Écouter, lire, voir
> Vie locale > Montcenis

MONTCENIS : Une conférence annoncée sur le stress, le vin et le coeur...

15/02/2019 15:31Lu 1394 foisImprimer l’article
Le club CŒUR & SANTE du Creusot vous invite à une conférence :

"Le vin, le stress et le cœur"

"Adaptation du cœur aux stress, 

les données nouvelles riches d'espoir"

Professeur Yves Cottin, Chef du service de cardiologie au CHRU de Dijon
Luc Rochette, Professeur émérite physiopathologie & Epidémiologie cérébro-cardiovasculaires faculté des sciences (Médecine-Pharmacie)

Mercredi  13 mars à 20h30

Salle des Ursulines

à Montcenis

Entrée gratuite


LE STRESS, UN ENNEMI POUR NOTRE COEUR, MAIS QUI N'EST PAS UNE FATALITÉ !

Le stress :
Bénéfique et utile sur une courte durée, le stress devient délétère lorsqu’il s’installe ou qu’il devient ingérable. Il a en effet une incidence biologique directe sur le cœur pouvant conduire au développement de maladies cardio-vasculaires.
Il influe également sur les facteurs de risques, tabac, alimentation, manque d'activité …
La corrélation entre le stress et les maladies cardiovasculaires est aujourd'hui vérifiée et une personne victime d'un infarctus a davantage de risques d'être anxieux ou dépressive.
D'après une étude parue en 2017 dans "The Lancet" l'incidence biologique du stress sur le cœur a été démontrée : un stress trop élevé entrainerait une forte activité d'une zone du  cerveau qui gère les émotions provoquant une augmentation des globules blancs générant une inflammation artérielle qui peut se révéler fatale si les artères sont en partie bouchées (athérosclérose).
Les explications du professeur Luc Rochette dans ce domaine nous seront fort utiles.