jeudi 19 septembre 2019

Offre «Foire»

-15% sur les portails et leur motorisation*

-5% sur les portes de garage**

Hall 3 – Stands 85/87/89

Édito
Les résultats des élections européennes ont confirmé qu’il convient de se méfier de plus en plus des sondages. Jean-Luc et Laurent faisaient la gueule dimanche soir, mais ils n’étaient pas les seuls.
Questions à...
Le lundi 9 septembre 2019 restera dans l’histoire pour l’Hôtel-Dieu du Creusot, avec la première intervention chirurgicale réalisée avec le robot chirurgical, le 1er de Saône-et-Loire.
Le Docteur Jean-Philibert Combier a réagi dans une interview exclusive à creusot-infos.
«Le robot ne remplace pas le chirurgien. Il exécute ses gestes. C’est un progrès considérable»
«C’est capital pour recruter de jeunes médecins»
«Le Maire du Creusot a eu une vision d’avenir et de progrès sur ce dossier stratégique»
Vice-président du Conseil Régional de Bourgogne – Franche-Comté, en charge des lycées et de l’apprentissage, Stéphane Guiguet détaille l’implication de la Région en matière d’investissements, mais aussi pour «le pouvoir d’achat des lycéens et de leurs familles».
Le conseil départemental est mobilisé pour les Collèges. C’est que ce le Président André Accary a annoncé, ce jeudi matin, à Montchanin, où il a fait sa rentrée des classes.
Écouter, lire, voir
> Vie locale > Montcenis

MONTCENIS – LE CREUSOT : Des bougies pour ne pas oublier Clémence, Clément et Hugo

02/04/2019 03:17Lu 9187 foisImprimer l’article
Depuis déjà deux ans, la commune de Montcenis est à jamais marquée par l’effroyable et tragique accident de la circulation qui, dans la soirée du samedi 1er avril 2017, avait fait six morts, sur la RD680. Trois jeunes de la région du Creusot, Clémence Pauchard, Clément Langlois et Hugo Chelminiak ; et trois jeunes de la région d’Autun, Mehdi Grillot, Khaled Ben Sdira et Fredj Gmiza, avaient perdu la vie.
Comme en 2018, ces derniers jours des centaines de bougies avaient été déposées dans des commerces de Montcenis et du Creusot. Des bougies avec les portraits de Clémence, Clément et Hugo qui ont passé tellement de bons moments ensembles et qui respiraient le bonheur et la joie de vivre.
Alors lundi soir, en ce 1er avril 2019, beaucoup de bougies ont été allumées, sur les bords des fenêtres, au Creusot, mais aussi dans les rues du bourg de Montcenis. Les petites flammes ont scintillé, brillé, pour que personne n’oublie.
Cette concentration de bougies était très émouvante. Elle était le témoignage d’un signe de solidarité par la pensée avec les familles trop durement et trop injustement éprouvées. Car le temps ne pourra jamais effacer la douleur et le sentiment d’injustice.