mardi 18 juin 2019

Vente directe à la ferme du producteur au consommateur

Nouveauté : Yaourt au lait de chèvre (sucré, nature ou au miel)

Promotion du Jeudi 20 au Dimanche 23 Juin

3 yaourts achetés = 1 yaourt offert (dans la limite des quantités disponibles)

Édito
Les résultats des élections européennes ont confirmé qu’il convient de se méfier de plus en plus des sondages. Jean-Luc et Laurent faisaient la gueule dimanche soir, mais ils n’étaient pas les seuls.
Questions à...
Alors qu’ils sont officiellement présentés ce jeudi à 18h30, Jérémy Pinto lève un coin du voile sur les 42 rendez-vous programmés.
Nicolas Pommerel est le nouvel entraîneur du Creusot, avec Eric Catinot pour les arrières et Vuli pour les avants.
Avant la reprise de juin, Nicolas Pommerel se confie dans une interview à creusot-infos.
Le vice-président de la Région Bourgogne – Franche-Comté, en charge des lycées est catégorique : «On sait s’adapter, on sait être réactif et on peut voter un financement exceptionnel»
Écouter, lire, voir
> Vie locale > Marmagne

MARMAGNE : Les vœux du maire Didier Laubérat aux habitants, les projets aboutis et d’autres à venir

14/01/2019 03:10Lu 3605 foisImprimer l’article
A ses côtés, Christian Gilot, conseiller départemental, Laëtitia Martinez, conseillère régionale et David Marti, président de la CUCM n’ont pas manqué de souligner le dynamisme de la commune.
La traditionnelle cérémonie des vœux  a eu lieu dimanche matin à la salle Hélène Vailleau en présence de l’équipe municipale, des représentants d’associations et de nombreux habitants.
Didier Laubérat adresse en premier lieu ses remerciements au personnel municipal, aux secrétaires administratives, aux enseignants et aux bénévoles de la bibliothèque… Et aux nouveaux habitants qui ont élu domicile dans la commune. Le CCAS par son implication et à travers ses nombreuses actions est également mis à l’honneur. La convention avec le Conservatoire de musique du Creusot, le spectacle de la Compagnie Colber, la décoration Octobre Rose sont autant de réussites à mentionner.
Au-delà de ces satisfactions, Didier Laubérat regrette amèrement la disparition de l’association de la cantine scolaire. La Municipalité en a cependant repris la gestion. Les violents orages du 29 mai ont joué de bien vilains tours aux riverains des routes des Rubions et de Visigneux. La CUCM a réalisé et financé entièrement ces travaux bien imprévus.

La micro crèche a vu le jour, enfin !

7 pavillons sont désormais habités au lotissement de la Croix Jeangoux, les autres suivront. Au chapitre des « victoires à l’arraché », l’ouverture de la micro crèche est bien réelle après 7 années de galères diverses. 3 emplois plein temps ont été créés et un 4ème suivra. La micro crèche a été subventionnée à hauteur de 80% par les différents partenaires institutionnels dont le Conseil Régional pour près de 70 000€ et la CUCM à travers le fond européen Leader. Cette structure de service public bénéficie d’une gestion en régie, synonyme d’accueil des enfants de Marmagne et des environs quels que soient les revenus.

La résidence Âges & Vie voit le jour, elle aussi

Quel plus bel exemple de relation intergénérationnelle ? Les deux bâtiments prévus s’élèveront en face de la micro crèche et accueilleront des personnes plus ou moins âgées et plus ou moins autonomes. Les gens de Marmagne seront prioritaires, ils resteront ainsi dans leur village. Et six nouveaux emplois seront créés ! Les travaux ont d’ailleurs débuté le 10 janvier !
Tout sera fait pour maintenir le commerce local alimentaire et favoriser l’accueil des professionnels de santé
La Municipalité travaille depuis deux ans sur le dossier. L’Etablissement Public Foncier a fait l’acquisition du bâtiment Pannetrat. La commune pourra alors réaliser ses études de construction sans avoir investi et elle pourra racheter l’ensemble immobilier lorsque débuteront les travaux. C’est un projet vital pour le village.

Marmagne est avant tout un village rural

On y dénombre 17 exploitations agricoles qui œuvrent chaque jour pour l’aménagement du territoire, la gestion de ses ressources et de ses paysages. La mise en place des filières courtes est compliquée à mettre en place et il faut continuer à y travailler.

Et la grande consultation nationale ?

Il ne suffit pas de dire aux gens d’écrire ce qu’ils veulent ou ce qu’ils souhaitent. J’attends que le Gouvernement nous donne les moyens de répondre à leurs sollicitations et comment leurs attentes vont être prises en compte. Nous sommes face à une crise de société.

Christian Gilot, conseiller départemental
Le projet de micro crèche a abouti malgré les difficultés. C’est une action très forte pour les jeunes familles. Il faut saluer la reprise de la gestion de la cantine scolaire par la Municipalité et le projet à destination des personnes âgées. De même, le projet de commerce local et de médecine de proximité doit retenir toute l’attention.
Laëtitia Martinez, vice-présidente du conseil régional
Malgré les difficultés, le village fait preuve de dynamisme. Dans un contexte d’urgence sociale, sociétale, territoriale, environnementale avec la période de sécheresse qu’ont connue les agriculteurs, le gouvernement doit apporter des réponses. La Région a un rôle de protection avec l’aide aux lycées, aux associations (la SPA à Marmagne) et aux agriculteurs avec une aide de 10 millions d’€.
David Marti, président de la communauté urbaine
Le contrat métropolitain signé avec la Grande Région correspond à 56 millions d’€ d’investissements qui bénéficieront à tous.
Marmagne, comme d’autres dans la communauté, est un village rural et non péri urbain. Les difficultés que rencontrent les agriculteurs retiennent toute l’attention de la CUCM. L’aide à la ressource en eau est un élément déterminant.
L’Etablissement Public Foncier est un outil permettant la rénovation des bâtiments. Le citoyen a besoin de proximité à tout niveau. Le projet de commerce alimentaire et  d’accueil de professionnels de santé est primordial.
Vous avez fait et il reste à faire, Marmagne est une commune dynamique.
Le verre de l’amitié terminera cette cérémonie des vœux qui pour Laëtitia Martinez et David Marti était une première. Elle a d’autant plus été constructive !
Joël Servy