samedi 16 décembre 2017
Sondage
Le Président de l'Assemblée Nationale a-t-il eu raison de sanctionner le «député Insoumis» François Ruffin ?
Questions à...
Le vice-président du Conseil Régional Bourgogne - Franche-Comté en charge de l’économie a répondu à nos questions.
Elu d’opposition de droite à la Région, Gérard Gordat a répondu à nos questions sur son domaine de prédilection : L’agriculture.
Pierre Doucet de Jean-Paul Pelloux sont catégoriques : Demain plus qu'aujourd'hui et hier, la formation sera capitale pour un club comme Le Creusot.
> Vie locale > Le Creusot

UCIA DU CREUSOT : 3ème tirage du Jeu de Noël et deux nouveaux gagnants

06/12/2017 03:15Lu 3056 foisImprimer l’article
Le commando de la chance s'est rendu au Breuil et au Creusot...


Au bureau de l’UCIA, Maître Bertrand Mouriès a procédé mardi soir au tirage au sort de deux nouveaux gagnants qui ont glissé leurs collecteurs dans les urnes UCIA. Les cadeaux d’une valeur de 300€ sont la juste récompense de leur fidélité aux commerces creusotins.
J.S.

Un lot de lingerie pour Séverine Pagnier

Le commando de la chance composé de Catherine Wlache (La Licorne), Anne-Laure Ribeiro (Tricot Mode) et Benjamin Ledoux (My Computing) se rend en premier lieu au 11 rue Louis Lumière au Breuil chez Séverine Pagnier. Un rendez-vous chez Claire Coiffure rue Jean Jaurès samedi, un bulletin rempli et glissé illico dans l’urne et le final ce mardi soir avec la visite du commando pour une première. C’est un lot de lingerie, un body, un kimono et une nuisette offert par Tricot Mode à la Croix-Menée qui est remis à Séverine Pagnier, visiblement ravie de ce cadeau, tout comme monsieur.

Un carré de soie pour Michèle Grevot

Direction Le Creusot Ouest pour la seconde visite chez Michèle Grevot, 26 rue Wendel. C’est suite à un achat de pantoufles, de marque française au magasin « Les pieds sur Terre » rue Foch que Michèle Grevot reçoit elle  aussi la visite du commando pour la toute première fois. C’est un carré de soie signé Christian Lacroix du magasin Joan Liz qui fait son bonheur.
« Je n’achète si possible que des marques françaises, dans les commerces et chez les artisans creusotins, c’est une habitude. Je ne commande pas par Internet » déclare en conclusion Michèle Grevot.