dimanche 08 décembre 2019

Muscat de Noël, grands crus, bouteilles en coffrets, champagne mais aussi vieux rhums et whiskies de renom…. «La Cave de la Verrerie» : une sélection de produits d’exception

Édito
Les cheminots qui, vendredi, ont décidé de ne pas travailler ont délibérément pris en otage les usagers. Les conséquences de ce mouvement n’étaient pas acceptables.
Questions à...
Responsable de «Services Dispen», Saïd Haddoudi répond aux questions de creusot-infos sur une activité maintenance en plein développement. Il annonce 12 embauches en 2020.
Budget, emploi, chômage, pouvoir d’achat, réforme des retraites, grève à la SNCF… Rémy Rebeyrotte s’est prononcé sur une multitudes de sujets au cours d’un point presse.
Né au Creusot, Gilles Lagarde dont les parents sont à Saint-Jean de Trézy, occupe la fonction prestigieuse de Directeur de Cabinet du Président du Sénat, le 2ème personnage de l’Etat.
Gilles Lagarde a accordé une longue interview à creusot-infos. Il parle de sa fonction, du Président Larcher et du Sénat, mais aussi de la Saône-et-Loire et du Creusot.
Écouter, lire, voir
> Vie locale > Le Creusot

TENNIS DE TABLE : Trois rendez-jours majeurs confiés au Creusot

07/09/2019 03:17Lu 1890 foisImprimer l’article
L’UPCV a tenu vendredi soir son assemblée générale. Elle a mis en lumière combien le club est performant dans bien des domaines. Mais surtout la confiance qui lui est accordée. Trois organisations majeures lui ont été confiées pour la saison qui s'ouvre. A savoir un tour de N3, le championnat de France Handisport et les finales nationales par classement.
Il y a pile un an, au lendemain de son assemblée générale qui a toujours lieu le 1er vendredi de septembre, creusot-infos avait souligné combien l’Union Pongiste Creusot Varennes était pénalisée par la non-réfection du sol de la halle des sports.
Pénalisée car les dégradations apparentes avaient conduit à la Fédération à ne plus attribuer au Creusot l’accueil de compétitions de premier rang, cela alors même que les qualités d’organisation de l’UPCV faisaient l’unanimité depuis plusieurs années.


creusot-infos s’était donc permis de secouer le cocotier car sans organisations majeures, le club du Président Douheret voyait se finances mises à mal. Une grande compétition est en effet source de revenus et pour un club amateur qui rayonne au niveau national, avec de longs déplacements, ce n’est pas neutre.

La Région a entendu le message et lancé un investissement majeur

Marie-Guite Dufay, la présidente du Conseil Régional de Bourgogne – Franche-Comté avait entendu le message et elle avait annoncé que le sol de la halle des sports serait refait à l’été 2020. Elle a tenu parole. Les travaux ont été engagés et ils seront terminés d’ici quelques semaines. Un an plus tard, les dirigeants de l’UPCV ont donc légitimement retrouvé le sourire.
Au sujet de l’investissement en cours de réalisation, Jean-Pierre Molenda a exprimé le souhait que tout soit fait pour protéger le nouveau revêtement, pour lequel la Région a suivi les recommandations, de la Fédération, ne serait-ce que dans la perspective de voir la halle des sports devenir une base arrière de préparation, pour les Jeux Olympiques de 2024 à Paris.
Vendredi soir, à l’occasion de l’assemblée générale qui s’est tenue à Jean Macé, Jean-Pierre Molenda, le «Monsieur grands organisations de l’UPCV», a annoncé quatre rendez-vous de premier plan dans les prochains mois, dont trois à la halle des sports :
  • Les 12 et 13 octobre, à Jean Macé : 1er tour du critérium fédéral départemental et régional.
  • Les 25 et 26 janvier, à la halle des sports : 3ème tour de Nationale 2 individuels.
  • Les 18 et 19 avril, à la halle des sports : Le Championnat de France handisport.
  • Les 27 et 28 juin, à la halle des sports : Les finales nationales par classement.
Autant dire que les bénévoles de l’UPCV vont avoir du pain sur la planche et pas seulement pour préparer ces escargots qui mettent en joie les papilles des joueurs, des dirigeants et des accompagnateurs.

Pas d'équipe féminine à cause des blessures

C’est en présence du Député Rémy Rebeyrotte, de Laëtitia Martinez, vice-présidente de la Région en charge des sports, de Guy Arnoud, élu du Creusot en charge des sports et président de l’OMS, mais aussi de Gérard Milan, président du comité 71 handisport, que l’assemblée générale s’est déroulée.
Le Président Jean-Claude Douheret et Jean-Pierre Molenda, exceptionnellement chargé de présenté le bilan financier, ont mis en relief la bonne santé sportive et financière de l’UPCV qui puise près d’un cinquième de ses finances dans le sponsoring, tandis que le soutien des collectivités locales approche les 50% du budget.
La santé sportive est bonne, sauf pour les filles, dont l’équipe est affectée par les blessures et qui ne s’est pas inscrite en championnat.
A l’heure des discours des personnalités, Gérard Milan a assuré l’UPCV de son soutien logistique pour le championnat de France handisport. Roger Berthier, au nom de l’OMS a notamment salué la bonne organisation des stages de CVJ, tandis que Guy Arnoud, au nom du Maire David Marti, excusé, a assuré les dirigeants du soutien de la ville.

«Vous êtes un club citoyen»

Laëtitia Martinez, pour sa part, a salué la grande ouverture du club, que ce soit pour le tennis de table loisirs, ou pour le handisport. Elle a aussi mis en lumière l’implication des jeunes qui étaient nombreux à l’assemblée générale.
Enfin, Rémy Rebeyrotte a salué «un club qui sait ce qu’est la dimension de la convivialité». Et de juger : «En terme pour de sport adapté, ce qui se passe à l’UPCV est exceptionnel. Ici l’accès au sport, ce ne sont pas des mots, mais une réalité. Merci pour le volontarisme que vous partagez. Vous êtes un club citoyen».
Les récompenses de la saison ont été attribuées aux jeunes. Ceux qui ont été champions de France UNSS, à savoir Wendy Belhaire, Gabin Deroues et Louis Parmentier ; la jeune Noémie Pinto pour son ascension et des titres prometteurs et le jeune Dorian Watteau.
Alain BOLLERY