mardi 23 avril 2019

Nombreuses Offres de Pâques

(Dipladénias, vivaces, plantes à massif, tomates et légumes d’été)

Vente de poules pondeuses

Ouverture Dimanche et Lundi de Pâques de 9h à 12h

Édito
Les faits très graves qui se sont produits lundi matin, ont révélé autant le manque de respect et de politesse, que cette violence qui n’en finit plus de s’incruster dans les têtes, dans les esprits et donc bien malheureusement dans les actes.
Questions à...
Le vice-président de la Région Bourgogne – Franche-Comté, en charge des lycées est catégorique : «On sait s’adapter, on sait être réactif et on peut voter un financement exceptionnel»
Elu lundi après-midi nouveau Président de la Chambre d’Agriculture de Saône-et-Loire, Bernard Lacour entend mener une présidence de combat. Pour défendre l’agriculture «contre les attaques menées par des minorités». C'est ce qu'il affirme dans une longue interview qu'il a accordée à creusot-infos.
«88% de la société française apprécie notre agriculture et ses agriculteurs et on entend que les minorités»
«L’agriculture française c’est la qualité et la traçabilité»
«L'engagement du conseil départemental a été vital»
«Dans la Communauté Le Creusot - Montceau, on va franchir un cap dans la gestion de l’eau».
Dans une longue interview à creusot-infos, le Député européen sortant, 3ème sur la liste «Les Républicains», n’est pas tendre avec le Président de la République.
«Ce Président est très tacticien et très habile»
«Le grand débat c’est quand même un aveu d’échec».
Alstom, Nadine Morano, Rachida Dati, référendum, immigration, l’élu bressan n’élude aucun sujet.
Écouter, lire, voir
> Vie locale > Le Creusot

SECURITE : Une dizaine de «jeunes» titulaires du permis moto pour l’opération «Un motard = un parrain»

16/09/2018 09:06Lu 2786 foisImprimer l’article
Ils ont bénéficié des conseils avisés des motards de la Gendarmerie Nationale.Témoin : Jonathan Lambert : «Je le conseille vraiment à tous les motards, même les expérimentés»
Lancée en 2012 après une année 2011 qui avait été catastrophique sur les routes de Saône-et-Loire avec beaucoup de jeunes motards qui avaient été tués dans des accidents et pertes de contrôle, l’opération «Un motard = Un parrain» continue son bonhomme de chemin.
Samedi matin, une dizaine de motards ayant eu leur permis depuis peu, se sont retrouvés à la Gendarmerie, rue du Long Tom au Creusot, où ils ont été accueillis par l’Adjudant Chapuis, avec à ses côtés le gendarme Diraison.
Les deux motards professionnels ont proposé à ces motards des régions du Creusot, de Montceau et d’Autun, une matinée d’approfondissement de leurs connaissances.
«Nous venons vraiment en complément de ce qu’ils ont découvert avec les moto-écoles quand ils ont préparé et passé leur permis de conduire. C'est un supplément de connaissances, de petits conseils pour les aider à mieux appréhender la route et surtout à renforcer leur sécurité», souligne l'Adjudant Chapuis.
Théorie pour commencer, pratique ensuite… Les «stagiaires» ont pu travailler notamment sur les trajectoires, le freinage. Des exercices pratiques ont eu lieu à Autun, avant une sortie dans le Morvan et un retour au Creusot.
Il reste des places pour la formation du samedi 13 octobre.
C'est gratuit. Inscriptions (le lundi matin) au 03.85.73.93.72.

Alain BOLLERY

Jonathan Lambert :

«J'ai énormément appris

sur les trajectoires en un matin»


«J'ai passé mon permis il y a un an et demi et j'ai une Kawa 500 GPZ», détaille Jonathan Lambert. Il est domicilié à Blanzy, il va effectuer une formation de chauffeur-livreur et il adore la moto. «J'aime bien faire des sorties avec mon épouse et mes enfants. Je pense que ça leur permettra de mieux se comporter quand ils auront un scooter».
Samedi c'est bien volontairement qu'il a rejoint la gendarmerie du Creusot : «C'était une très bonne journée. J'ai beaucoup apprécié les explications théoriques avant les exercices pratiques. On a fait un plateau sur un parking à Autun où on a fait le double huit. Les explications étaient bonnes. Tout ce qu'on a appris est très enrichissant. On se rend compte qu'on peut se faire plaisir en roulant, sans prendre de risques. Personnellement, ce qui m'a le plus marqué c'est le module sur les trajectoires. Quand on applique les conseils, on voit mieux la route pour mieux anticiper. C'est vraiment un très bon complément de ce que j'ai appris quand j'ai passé mon permis. Alors oui, je conseille l'opération «un motard = un parrain» aux jeunes qui viennent de passer le permis, mais aussi à tous les motards, même expérimentés. On gagne toujours à apprendre et suivre les bons conseils».
A.B.