vendredi 21 septembre 2018

Jusqu’au Samedi 29 Septembre

Découvrez les Offres en cours sur les portails et portillons, les portes coulissantes, les poêles à pellets et les granulés de bois, les radiateurs à inertie fonte, les ampoules led Osram (-50%), les meubles de salle de bain

Retrouvez également le sable en vrac vendu au godet

Sans oubliez le Bricotroc sur l’outillage

Édito
Ce n’est pas parce que son retentissement médiatique est énorme, qu’il convient de juger l’affaire Benalla à un niveau supérieur de ce qu’elle est et représente.
De quoi s’agit-il ? D’un garçon qui s’est cru plus fort que les autres, parce qu’il était dans le cercle rapproché de la sécurité du Président de la République.
Questions à...
Dans une interview, Michel Neugnot, 1er vice-président du Conseil Régional de Bourgogne – Franche-Comté, en charge des transports, fait le point après la rentrée des classes. Le nombre de dossiers «à problèmes» liés aux transports a été divisé par deux.
La gratuité du transport scolaire sera de mise à la rentrée 2019, mais peut-être avec des frais de dossier.
Le Président de la FFR était présent samedi au Parc des sports lors de la journée découverte du rugby féminin organisée par le club des Tigresses. Il était accompagné d'Annick Hayraud, Manager de l'équipe de France féminine
A l’occasion d’une conférence de presse de rentrée, le Président du conseil départemental de Saône-et-Loire a annoncé une santé olympique pour le recrutement des médecins.
«Le Creusot a vocation à devenir le 5ème pôle»
«45 antennes vont être ouvertes sur tout le département»
«A Mâcon je veux ouvrir un centre en association avec la faculté de médecine»
Écouter, lire, voir
> Vie locale > Le Creusot

SECURITE : La ville du Creusot a installé, vendredi soir, ses premières barrières anti-véhicules assassins

14/07/2018 08:52Lu 4390 foisImprimer l’article
Deux barrières ont été mises en place. Elles sont parmi les premières en Saône-et-Loire et en Bourgogne.La ville du Creusot veut se placer en pointe pour la protection des personnes pour des événements populaires.
Elle stoppe un véhicule assassin en quelques mètres et les vidéos de démonstration sont particulièrement parlante… Parce que personne, pas un village, pas une ville n’est à l’abri d’une attaque terroriste, comme celle qui, il y a 2 ans, a endeuillé la soirée du 14 juillet à Nice, la ville du Creusot a décidé de se doter de barrière BAAVA (barrière amovible anti véhicule assassin).
Les deux premières barrières achetées ont été installées, vendredi soir, à l’occasion de la soirée des Feux d’artifices pour la Fête Nationale. Les feux sont tirés le 13 juillet au Creusot et les deux barrières avaient été placés pour la première, à l’entrée de la rue Jean Jaurès, au niveau de l’église Saint-Laurent, et pour l’autre à hauteur de la rue des Moineaux.
La ville du Creusot est parmi les premières en Bourgogne et, notamment en Saône-et-Loire, à se doter de ce dispositif de sécurité particulièrement efficace. Ces barrières BAAVA s’installent rapidement et se démontent rapidement. Elles peuvent s’adapter et sont particulièrement résistantes au choc.
«C’est important d’avoir des matériels efficaces, car personne ne peut ignorer la menace. C’est une question de sécurité au sens large et sur des événements populaires importants, il est important d’avoir un maximum de sécurité», a indiqué le Maire David Marti, interrogé par creusot-infos.
Outre ces barrières BAAVA, la ville du Creusot avait aussi mis en place des obstacles pour protéger la foule au niveau de la Place de la Molette et à la entrée du Parc de la Verrerie, pour les feux d’artifices. Protections renforcées aussi pour protéger la place Schneider où avait lieu un bal populaire.
Alain BOLLERY

Voir la vidéo de démonstration :