mercredi 23 octobre 2019


Nouvelles marques, nouvel espace de 150m2 refait à neuf, nouveaux services et des offres à ne pas manquer pour toujours vous satisfaire au mieux

100 premières montures offertes aux 100 premiers acheteurs

Édito
Les cheminots qui, vendredi, ont décidé de ne pas travailler ont délibérément pris en otage les usagers. Les conséquences de ce mouvement n’étaient pas acceptables.
Questions à...
1er vice-président du Conseil Régional de Bourgogne – Franche-Comté, en charge des transports, Michel Neugnot réagit au mouvement à la SNCF, revendiqué «droit de retrait» qui a privé de trains TER des milliers de voyageurs vendredi et qui s’est poursuivi…
«Tout est fait pour que la sécurité soit assurée»
«Sur un Dijon – Nevers pas question de supprimer les contrôleurs»
«Dans les Ardennes c’était un accident de la route»
«C’est un mauvais procès de dire qu’il y avait une situation d’insécurité faute de contrôleurs»
Dans une interview à creusot-infos il parle du Mondial au Japon, de l’équipe de France, du Top 14, du rugby trop violent et du Creusot.
Dans une longue interview, la Présidente du Conseil Régional de Bourgogne – Franche-Comté se montre marquée par les bouleversements climatiques.
«La sécheresse est une lame de fond»
Elle annonce une mobilisation exceptionnelle pour les années à venir, pour agir sur plusieurs leviers :
«La grande priorité, c’est la question climatique»
Marie-Guite Dufay confirme aussi qu’elle n’écarte absolument pas d’être candidate aux prochaines élections régionales, avec une affirmation en forme d’avertissement :
«Il faudra un rassemblement des forces de progrès pour faire barrage au Rassemblement National»
Écouter, lire, voir
> Vie locale > Le Creusot

SAONE-ET-LOIRE : Le congrès de la FDSEA vu par Pascal Guillemin, éleveur au Breuil

21/03/2018 03:18Lu 3361 foisImprimer l’article
C’est donc à Blanzy que s’est tenue, mardi, l’assemblée générale de la FDSEA. Elle a fait le plein d’adhérents venus écouter Christiane Lambert, présidente de la FNSEA.Pascal Guillemin, éleveur charolais au Breuil, a livré ses impressions sur ce congrès.
«C’était un bon congrès, de bonne tenue, avec de la qualité dans les échanges». C’est le premier jugement de Pascal Guillemin, éleveur au Breuil, sur la 73ème assemblée générale de la FDSEA de Saône-et-Loire qui s’est tenue à la salle des fêtes de Blanzy, ce mardi.
«On peut être fier d’appartenir à notre réseau d’agriculteurs, adhérents de la FNSEA avec une vraie patronne. Car Christiane Lambert est dans la lignée de Xavier Belin. Avoir une femme présidente, ça montre que notre profession a évolué».
Et Pascal Guillemin de poursuivre : «Christiane Lambert sait défendre notre agriculture, elle sait défendre les agriculteurs de notre pays. Elle a montré qu’elle est prête à aller au combat, mais un combat positif. Comme elle l’a démontré lors de cette assemblée générale, elle veut que notre syndicat soit force de proposition, car il faut proposer».


L’éleveur du Breuil a aussi apprécié le discours d’André Accary : «Le département a un rôle à jouer en accompagnant l’agriculture. Un des enjeux aujourd’hui des éleveurs et des agriculteurs, c’est localement qu’il faut le gagner». Pour Pascal Guillemin, «il faut faire comprendre à la société que nous avons une belle agriculture et de bons produits. Ce n’est pas le tout d’exporter, mais il faut que nos concitoyens soient convaincus qu’il faut consommer local. Mais cela ne doit pas être un totem. Car comme Christiane Lambert l’a dit : «Les circuits courts c’est bien, mais ce n’est pas suffisant. L’agriculture alimentaire industrielle est de qualité. Il faut les deux, il faut des équilibres et c’est ce qui est le mieux ressorti de notre assemblée générale».
Alain BOLLERY

Entre guillemets

André Accary, président du conseil départemental : «Le grand défi c’est la communication et le département est prêt à vous aider. Plutôt que de répondre aux messages violents qui visent l’agriculture, il faut être capable d’anticiper avec une bonne communication»
Jérôme Gutton, préfet de Saône-et-Loire : «Depuis que je suis dans la Préfectorale, c’est le plus beau congrès auquel j’ai assisté. Face à la crise, les états généraux ont permis de reprendre la main. Il faut davantage d’organisation. Il faut regarder ceux qui résistent le plus pour s’en inspirer».
Bernard Lacour, président de la FDSEA 71 : «Le syndicalisme, ce sont de vrais combats pour de vraies victoires. C’est comme cela que l’on fait avancer les choses. Christiane peut compter sur l’entier soutien de la Saône-et-Loire dans les combats qu’elle mène au nom de la défense de notre agriculture».
Christiane Lambert, présidente de la FNSEA : «Nous proposons un contrat de solutions pour continuer à produire dans des conditions optimales, tout en diminuant l’utilisation des pesticides»
A.B.