mercredi 22 novembre 2017
Sondage
Appréciez-vous le passage à l'heure d'hiver ?
Questions à...
Dans une interview à creusot-infos, André Accary, président du conseil départemental évoque le débat d’orientation budgétaire programmé ce jeudi, avec un fort volume d’investissements. Avec aussi des annonces :
Le Président de l'Elan Chalon se confie dans une longue interview vérité.
«Le club vit une des périodes les plus difficiles qu'il a connues»
«L’équipe est traumatisée et cabossée»
«L'Elan est malade mais on a commencé la thérapie»
> Vie locale > Le Creusot

MARMAGNE : Insupportables tirs d’effarouchement

15/11/2017 03:16Lu 7879 foisImprimer l’article
Vouloir effrayer le gibier pourquoi pas. Mais jusqu’à plus de 3 heures du matin la nuit c’est insupportable et inacceptable.
De nombreux habitants de Marmagne et de la vallée du Mesvrin, jusqu’à Saint-Sernin du Bois, ont vécu de mauvaises nuits ces derniers temps. En début de nuit. Mais parfois jusqu’en plein milieu de nuit, comme cela a été le cas dans le nuit de dimanche à lundi.
En cause : Des détonations répétées à intervalles réguliers, parfois plusieurs à la minute, avec une constance suspecte. Et très éprouvante. Car difficile de trouver le sommeil ou bien de le retrouver quand dans le silence de la nuit vous être réveillé par ce qui semble être des coups de fusil.
Sollicités, les gendarmes de la brigade du Creusot ont mené l’enquête, de nuit, lundi soir. Ils ont constaté les désagréments sonores... Et petit à petit ils ont pu établir que les détonations, ressemblant à des coups de fusils ou de fusées, venaient des hauteurs de Marmagne. Selon toute vraisemblance, il s’agissait de tirs automatiques d’effarouchement pour éloigner le gros gibier, principalement les chevreuils et les sangliers, et ainsi aussi écarter les chasseurs.
Ces tirs d'effarouchement peuvent être autorisés, mais seulement dans certaines conditions ; et certainement pas de façon constante et ininterrompue au milieu de la nuit, ce qui s’apparente à du tapage nocturne avec de fortes nuisances sonores.
Interrogé par creusot-infos, l’Adjudant-Chef Laurent Dardaine a indiqué que mardi le Maire de Marmagne a été informé et chargé d’aller voir la personne pouvant être potentiellement l’installateur du dispositif ; pour que le vacarme et les nuisances nocturnes cessent. Pour que les nuits redeviennent calmes. Selon nos informations, plusieurs personnes avaient aussi signalé le problème en mairie. Affaire à suivre…