jeudi 22 février 2018
Édito
Personne n’a oublié que l’avocat de Nordahl Lelandais a défendu avec de la violence verbale son client en accusant les gendarmes et la justice dans l’affaire Maëlys.
Sondage
Approuvez-vous le principe de départs volontaires des fonctionnaires ?
Questions à...
Le Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie, dans une interview à creusot-infos, parle de la bonne santé économique de la Saône-et-Loire, avec comme symbole le renouveau de Framatome, mais pas seulement…
«En Saône-et-Loire, 25% des emplois sont industriels»
«La plus forte amélioration du taux de chômage est dans la Communauté Urbaine»
«Faisons aimer les usines»
L’ancien secrétaire d’Etat à l’industrie de François Hollande répond à creusot-infos sur Framatome et sur l’avenir du nucléaire. Un dossier sur lequel il a été très impliqué quand il était à Bercy.
«Oui, je le dis clairement, en France il faut remplacer les anciennes centrales nucléaires par de nouvelles centrales EPR»
L’élue du Creusot est à la tête d’un budget important au Conseil Régional de Bourgogne – Franche-Comté. Dans une interview elle trace les perspectives 2018. Avec un appel à projets pour l’ensemble des clubs.
Écouter, lire, voir
> Vie locale > Le Creusot

MARMAGNE : Insupportables tirs d’effarouchement

15/11/2017 03:16Lu 8034 foisImprimer l’article
Vouloir effrayer le gibier pourquoi pas. Mais jusqu’à plus de 3 heures du matin la nuit c’est insupportable et inacceptable.
De nombreux habitants de Marmagne et de la vallée du Mesvrin, jusqu’à Saint-Sernin du Bois, ont vécu de mauvaises nuits ces derniers temps. En début de nuit. Mais parfois jusqu’en plein milieu de nuit, comme cela a été le cas dans le nuit de dimanche à lundi.
En cause : Des détonations répétées à intervalles réguliers, parfois plusieurs à la minute, avec une constance suspecte. Et très éprouvante. Car difficile de trouver le sommeil ou bien de le retrouver quand dans le silence de la nuit vous être réveillé par ce qui semble être des coups de fusil.
Sollicités, les gendarmes de la brigade du Creusot ont mené l’enquête, de nuit, lundi soir. Ils ont constaté les désagréments sonores... Et petit à petit ils ont pu établir que les détonations, ressemblant à des coups de fusils ou de fusées, venaient des hauteurs de Marmagne. Selon toute vraisemblance, il s’agissait de tirs automatiques d’effarouchement pour éloigner le gros gibier, principalement les chevreuils et les sangliers, et ainsi aussi écarter les chasseurs.
Ces tirs d'effarouchement peuvent être autorisés, mais seulement dans certaines conditions ; et certainement pas de façon constante et ininterrompue au milieu de la nuit, ce qui s’apparente à du tapage nocturne avec de fortes nuisances sonores.
Interrogé par creusot-infos, l’Adjudant-Chef Laurent Dardaine a indiqué que mardi le Maire de Marmagne a été informé et chargé d’aller voir la personne pouvant être potentiellement l’installateur du dispositif ; pour que le vacarme et les nuisances nocturnes cessent. Pour que les nuits redeviennent calmes. Selon nos informations, plusieurs personnes avaient aussi signalé le problème en mairie. Affaire à suivre…