jeudi 21 novembre 2019

Ecran led, vidéoprojecteur, mobilier de bureau, mallettes Bombata, gamme de bagages Exacompta, stylos cerruti 1881, globes terrestres mais aussi calendrier de l’avent, carte de vœux ou emballages cadeaux… 

découvrez une multitude d’idées cadeaux

Édito
Les cheminots qui, vendredi, ont décidé de ne pas travailler ont délibérément pris en otage les usagers. Les conséquences de ce mouvement n’étaient pas acceptables.
Questions à...
«La Bourgogne est reconnue mondialement...» déclare le Président de Paris 2024 dans une interview à creusot-infos.
Le leader de l’opposition, qui avait échoué de peu en 2014, sera bien à nouveau candidat. Sa liste et son projet seront dévoilés en janvier. Mais Charles Landre a déjà donné quelques pistes dans une interview à creusot-infos.
«Un projet neuf et des pratiques nouvelles»
«L’élection sera le statuquo ou innover»
«Il faut rendre la ville attractive»
«Les quartiers ont besoin d’une action humaine»
1er vice-président du Conseil Régional de Bourgogne – Franche-Comté, en charge des transports, Michel Neugnot réagit au mouvement à la SNCF, revendiqué «droit de retrait» qui a privé de trains TER des milliers de voyageurs vendredi et qui s’est poursuivi…
«Tout est fait pour que la sécurité soit assurée»
«Sur un Dijon – Nevers pas question de supprimer les contrôleurs»
«Dans les Ardennes c’était un accident de la route»
«C’est un mauvais procès de dire qu’il y avait une situation d’insécurité faute de contrôleurs»
Écouter, lire, voir
> Vie locale > Le Creusot

LE CREUSOT : Yves Desbrosses sur la piste des oasis en Jordanie

10/11/2019 20:18Lu 2458 foisImprimer l’article
Le retour du tourisme en Jordanie a permis à "Cap au Sud Évasion" d'organiser le premier trail à étapes dans ce merveilleux pays du Moyen-Orient.  Ainsi, 49 coureurs, 29 hommes et 20 femmes se sont élancés sur les quatre étapes successives pour environ pour parcourir 100 km avec près de 3 000 mètres de dénivelé positif.
Au programme également de belles randonnées pour les accompagnateurs(trices). Les deux premières étapes se sont effectuées dans le désert du "Wadi Rum" sur les traces de Lawrence d'Arabie.  Il s'agissait d'un désert de sable mou avec des camaïeux d'orange, d'ocres, de rouge et d'or, d'où émergent des roches aux formes spectaculaires.
La première étape totalisait 22 km et près de 700 m de dénivelé. La suivante fut la plus longue avec presque 30 km et 400 m de dénivelé, sur des parcours très exigeants. « Dans ce sable les appuis étaient  fuyants. Lors de la première étape, je suis 6e au général et 2e V3 en 2h20. A l'arrivée de la 2e, je termine 5e en 3h21' et je m’empare de la 1ère place en V3...». Pour la 3e étape, les coureurs ont pris la direction de la réserve de Dana, sorte de grand massif montagneux.
21 km et 1170m de dénivelé positif au menu, avec des passages à plus de 20 % dans les 5 derniers kilomètres.
Le départ s'effectue en plaine à 180 m d'altitude et l'arrivée dans le vieux village de Dana, où les coureurs sont  hébergés, est à 1 250 m d'altitude. Il fait très chaud, plus de 30° au départ. A nouveau, le pensionnaire de Creusot Vélo Sport est 5e au général en 3h08. Cette étape fut très sélective, le 2e V3 étant désormais à 2h00 de moi.


La 4e et dernière étape fait 23 km avec 610m de dénivelé positif et 970m de négatif. Ce tracé final est composé de tous les paysages de la région : collines, défilés, canyons étroits, champs cultivés et pour finir les premiers temples perdus et cachés de "Little Pétra". L'arrivée se fera dans un nouveau campement bédouin. Le Creusotin est 5e au général en 2h53' . Au final des 4 étapes, il se classera 5e au général et 1er V3 sur 9 concurrents, en 11h44', le second totalisant 14h49.
«J'ai beaucoup apprécié ces différentes étapes car très variées au niveau des paysages mais également au niveau du terrain et du dénivelé, de différentes rencontres. J'ai eu la chance de ne pas avoir de jour "sans" contrairement à certains coureurs...» se souvient Yves Desbrosses, qui explique que les 2 derniers jours de son séjour étaient réservés au tourisme avec tout d'abord la visite de Pétra, la cité antique classée au patrimoine mondial de l'UNESCO et 8e merveille du monde. Pétra était la capitale des Nabatéens, peuple commerçant au VIe siècle avant J-C. Blottis entre les canyons parfois très étroits, des temples et des tombeaux sculptés dans la falaise se succèdent sur plus de 7 km. Un lieu vraiment magique. Le dernier jour, les "touristes" se sont rendus au bord de la mer morte, située entre La Jordanie et Israël. Elle constitue le point le plus bas de la planète à près de 400 m en dessous du niveau de la mer.