dimanche 21 janvier 2018
Édito
De Notre Dame des Landes au Center Parcs du Rousset, c’en est fini des grands projets «Zadéifiés»
Sondage
Approuvez-vous la limitation de la vitesse à 80 km/heure sur les routes départementales et nationales ?
  • Oui
     25% 5158
  • Non
     74% 14994
Questions à...
L’ancien secrétaire d’Etat à l’industrie de François Hollande répond à creusot-infos sur Framatome et sur l’avenir du nucléaire. Un dossier sur lequel il a été très impliqué quand il était à Bercy.
«Oui, je le dis clairement, en France il faut remplacer les anciennes centrales nucléaires par de nouvelles centrales EPR»
L’élue du Creusot est à la tête d’un budget important au Conseil Régional de Bourgogne – Franche-Comté. Dans une interview elle trace les perspectives 2018. Avec un appel à projets pour l’ensemble des clubs.
Le vice-président du Conseil Régional Bourgogne - Franche-Comté en charge de l’économie a répondu à nos questions.
> Vie locale > Le Creusot

LE CREUSOT : Un tir aux corbeaux a eu lieu mercredi soir

18/05/2017 03:15Lu 14994 foisImprimer l’article
300 ont été tués.
C’est un rendez-vous de printemps attendu par les riverains du Foyer des Jeunes Travailleurs, mais aussi de la rue de Chanzy prolongée. Un tir aux corbeaux a eu lieu mercredi soir. Un tir encadré par un arrêté du Maire du Creusot, puisqu’il s’agissait d’une opération de régulation, visant certes à réduire la très grande population de corbeaux dans le bois à côté du Foyer des Jeunes Travailleurs.
Le problème n’est pas nouveau. La population de corbeaux dans ce secteur, si elle a tendance à diminuer au fil des années et des opérations de régulation, demeure cependant importante. Et pour les résidents du FJT, comme pour les riverains, c’est insupportable, du lever du jour, jusqu’à son coucher…
Le tir aux corbeaux de mercredi soir était encadré, comme tous les ans, par Christian Masuez. Pour le bois à côté du Foyer, il s’est déroulé en deux temps. Et entre le premier et le second, les chasseurs ont été priés d’aller aussi s’occuper des corbeaux dans le secteur d’Harfleur 2000.
Une bonne quinzaine de chasseurs avaient répondu présents pour cette opération bénévole pour laquelle les cartouches étaient fournies par la Communauté Urbaine.
A.B.

Augusto Ferreira


«Je suis évidemment pour ces opérations de tirs aux corbeaux. Il faudrait pouvoir enlever tous les nids, mais je sais que c’est impossible. Il faut bien comprendre que c’est insupportable de vivre à côté des corbeaux qui font un bruit incroyable dès le lever du jour, jusqu’au coucher du soleil. En été, quand il fait chaud, c’est compliqué d’ouvrir les fenêtres tant il y a du bruit. Les battues ont le mérite de faire baisser les décibels pendant quelques semaines».