mercredi 15 août 2018

Du Mardi 14 au Samedi 18 Août

Profitez des Offres en cours sur les merguez, les chipolatas, la mini faisselle Girard, le pavé aux céréales, le flan pruneaux ou griottes, les fruit shoot grenadine, la crème de douche Nivea, la douche bio et la clé USB Lexar (50% en remise immédiate)

Retrouvez les Bons Plans haricots verts, cœur de sucrine, prune, kiwi hayward,

Sans oublier les offres de rentrée avec jusqu’à -40% en remise immédiate

Édito
Ce n’est pas parce que son retentissement médiatique est énorme, qu’il convient de juger l’affaire Benalla à un niveau supérieur de ce qu’elle est et représente.
De quoi s’agit-il ? D’un garçon qui s’est cru plus fort que les autres, parce qu’il était dans le cercle rapproché de la sécurité du Président de la République.
Questions à...
Après une saison à découvrir l’élite du basket français, Bastien Pinault a une formidable envie de voir l’Elan Chalon réussir un bel exercice 2018-2019. Il a envie de tout casser et il veut consentir les efforts nécessaires pour doubler son temps de jeu.
Au soir d’une journée d’intégration où il a emmené ses joueurs sur une falaise avant de les faire marcher sur l’eau, juste avant la reprise officielle de l’entraînement, l’entraîneur de l’Elan Chalon a répondu à nos questions.
Dans une interview fleuve à creusot-infos, Anibal Castano balance ses vérités. Sur son sport le basket, sur la Fédération, sur l'arbitrage.
Écouter, lire, voir
> Vie locale > Le Creusot

LE CREUSOT : Tout aussi lumineux et moins chers, les éclairages LEDS prennent le pouvoir

13/02/2018 03:18Lu 2888 foisImprimer l’article
En matière d’éclairage public et donc de dépenses, Le Creusot a de moins en moins les boules. Car désormais les lanternes LEDS s’imposent naturellement. Elles sont carrées, pour des dépenses plus carrées.David Marti et Bernard Durand ont souligné tous les bénéfices. Ils ont aussi annoncé les rues qui passeront à LEDS en 2018
Le contraste et la différence sont frappants. Quand on parcourt le Boulevard de la Mouillelongue, on peut mesurer la vraie différence entre l’éclairage public de Torcy et celui du Creusot. Du côté de Torcy, ce sont les anciens lampadaires qui sont toujours en service. Du côté du Creusot, ce sont des lanternes LEDS qui sont en fonction. D’un côté la lumière jaune et de l’autre la couleur blanche.
Depuis de nombreuses années, la ville du Creusot a engagé sa mue en matière d’éclairage public. C’est ce que le Maire David Marti et son adjoint aux travaux Bernard Durand ont souligné, lundi après-midi, à l’occasion d’une conférence de presse, qu’ils ont tenue avec à leurs côtés Jean-Luc Rateau, directeur des services techniques et Alphonse Gibaldi, responsable du service éclairage.
Même si les Verts n’apprécient pas spécialement les lampes à LEDS, il n’en demeure pas moins qu’elles sont source d’économie d’électricité et donc d’argent, mais offrent aussi une meilleure qualité d’éclairage.
Annuellement, David Marti et Bernard Durand, ont rappelé que la ville investit 70.000 euros pour passer au LEDS son éclairage public, fort de 5000 points lumineux sur la ville.
Les bâtiments publics sont également concernés. C’est notamment le cas de la grande salle des expositions à L’arc. «Et sans un éclairage LEDS nous n’aurions pas pu exposer des tableaux de Magritte», ne manque pas de souligner le Maire du Creusot.
«Chaque fois que nous refaisons un bâtiment, une classe d’école, nous passons au LEDS. Cela a notamment été le cas pour le nouveau local du Photo Club», souligne Bernard Durand.
Les bénéfices pour la ville sont évidemment énormes. Les lanternes LEDS sont en effet données pour une durée de vie de 100.000 heures, soit pour près de 25 ans, à raison de 4000 heures d’utilisation par an.
Le retour sur investissement est lui sur cinq ans. C’est dire si Le Creusot, comme les autres collectivités, ont intérêt à opérer une grande et rapide mutation vers des éclairages LEDS.
Il est utile de préciser que les remplacements opérés au Creusot sont effectués par les services municipaux, puisque Le Creusot est au rang des villes qui ont toujours un service éclairage.
Alain BOLLERY

4 fois moins d’électricité

Les ampoules traditionnelles de 250 watts, comme rue du Canada ou Boulevard de la Mouillelongue, ont été remplacées par des ampoules à LEDS de 68 watts, soit une division par quatre de la consommation électrique et une division en rapport de la facture d’électricité.

2018 : Remplacement de 220 lanternes vétustes par des lanternes LEDS :
Investissement prévu 71 000  € TTC comprenant 220 lanternes LEDS + diverses fournitures (crosses..)
Prévisions :
Rue de l’université – Rue de la Fonderie – Rue de Chanzy – Rue Jean Jaurès – Rue Dr Rebillard – Route d’Epinac – Rue Gérard Philippe – Rue des Prés – Rue des Acacias – Rue Puebla
Puissance  à déposer (Kw) : 39,3
Puissance à installer (Kw) : 14,07
Economie  à réaliser (Kw) : 25,23
Economie à réaliser (€) : 13 448 

2017 : Remplacement de 196 lanternes vétustes par des lanternes LEDS :
Investissement : 69 965,90 € TTC comprenant 196 lanternes LEDS + diverses fournitures (crosses..)
Rues concernées :
Rue de Longwy - Autour du Gymnase Jean Macé – Rue Guynemer – Rue Marceau – Rue Wilson – Avenue de l’Europe – Rue Jean Monnet – Avenue de Verdun
Puissance déposée (Kw) : 45,2
Puissance installée (Kw) : 13,09
Economie réalisée (Kw) : 32,11
Economie réalisée (€) : 17 114,63

2016 : Remplacement de 197 lanternes vétustes par des lanternes LEDS :
Investissement : 60 854,10 € TTC comprenant 197 lanternes LEDS + diverses fournitures (crosses..)
Rues concernées :
Boulevard de la Mouillelongue – Rue de Yougoslavie – Rue du Canada – Avenue du Stade Jean Garnier- Rue de Nevers – Rue Lavoisier – Rue Suzanne Novial – Route de Montcenis – Rue de Longwy.
Puissance déposée (Kw) : 39,65
Puissance installée (Kw) : 12,63
Economie réalisée (Kw) : 27,02
Economie réalisée (€) : 14 401,66