samedi 21 juillet 2018

Du Mercredi 18 au Samedi 21 Juillet

Profitez des Offres en Cours sur le jambon sec, la préparation longe de thon, les œufs de nos villages (25% en ticket Leclerc), les chaussons aux pommes Junior, la tropézienne, le b-ready nutella, le vin du Languedoc et le papier toilette soie

Édito
La liesse populaire, dimanche soir au Creusot, était encore plus forte qu’en 1998. Mais c’était logique. On vous explique pourquoi.
Et puis, que les aigris rangent leur venin…
Questions à...
Dans une interview fleuve à creusot-infos, Anibal Castano balance ses vérités. Sur son sport le basket, sur la Fédération, sur l'arbitrage.
Les rendez-vous d’été seront lancés avec un spectacle très aérien. Avec aussi un nouveau lieu de programmation.
L’adjoint à la culture parle aussi de l’avenir de L’arc, de la mise en lumière du Château de la Verrerie, du projet d’installations de boites à livres.
30 associations écologistes ont fait du lobbying auprès de lui, mais Rémy Rebeyrotte n’a pas cédé aux pressions vertes sur la question du glyphosate et il s’en explique avec force d’arguments.
Le Député n’hésite pas à prendre le désherbant pour nettoyer les arguments de la nouvelle gauche sur les dotations de fonctionnement. Il parle aussi des accords possibles pour les municipales de 2020 avec un peu d’engrais pour le Grand Autunois Morvan…
Sans oublier les poules, les abattoirs, le bois et les rodéos…
Écouter, lire, voir
> Vie locale > Le Creusot

LE CREUSOT : Six témoignages frappants sur le grand plateau de L’arc-scène nationale

05/12/2017 18:21Lu 872 foisImprimer l’article
Le recueil de nouvelles de l’américain Bruce Machart est mis en scène par Emmanuel Meirieu de manière spectaculaire. L’oeuvre théâtrale a été jouée à L’arc-scène nationale.
«Des hommes en devenir, la vie est une histoire vraie»… Le metteur en scène a repris le titre mais aussi la trame du recueil de nouvelles de Bruce Machart.
Il s’agit dans ce théâtre de s’intéresser aux faits divers, à la «rubrique des chiens écrasés» et de surtout donner de l’importance aux témoignages de six hommes touchés par des drames et des absences, par une rupture, par un abandon, par un deuil… Cela en faisant porter leurs voix à l’aide de focus visuels mais aussi dans l’ambiance d’un road-movie qui nous entraîne à partager leurs douleurs, à prendre le temps de les écouter face à celles-ci qui les rongent mais en même temps après lesquelles ils doivent continuer à vivre et à se guérir… S’exprimer le leur permet notamment. Mais dans le fond, c’est la tristesse de la condition humaine qui est aussi abordée et dénoncée en quelque sorte.
C’est vendredi soir dernier que la pièce a été jouée sur le grand plateau. Elle a donné lieu à des témoignages puissants, marqués de gros plans sur les visages et de paroles frappantes, prononcées avec plus ou moins d’intensité pour mieux en faire apprécier la prose.
200 personnes ont assisté à la représentation d’une heure et demi de la compagnie Bloc Opératoire, au terme de laquelle les cinq comédiens - Stéphane Balmino, Jérôme Derre, Xavier Gallais, Jérôme Kircher, Loïc Varraut - ont reçu une standing ovation.
Alix BERTHIER

Photos du spectacle transmises par la compagnie
Les photos n'étaient pas autorisées durant le spectacle