lundi 16 décembre 2019

Plus que quelques jours avant fermeture définitive*

Tout doit disparaître !!!

-50% sur tout le magasin

jusqu’à épuisement du stock

Édito
Les cheminots qui, vendredi, ont décidé de ne pas travailler ont délibérément pris en otage les usagers. Les conséquences de ce mouvement n’étaient pas acceptables.
Questions à...
Responsable de «Services Dispen», Saïd Haddoudi répond aux questions de creusot-infos sur une activité maintenance en plein développement. Il annonce 12 embauches en 2020.
Budget, emploi, chômage, pouvoir d’achat, réforme des retraites, grève à la SNCF… Rémy Rebeyrotte s’est prononcé sur une multitudes de sujets au cours d’un point presse.
Né au Creusot, Gilles Lagarde dont les parents sont à Saint-Jean de Trézy, occupe la fonction prestigieuse de Directeur de Cabinet du Président du Sénat, le 2ème personnage de l’Etat.
Gilles Lagarde a accordé une longue interview à creusot-infos. Il parle de sa fonction, du Président Larcher et du Sénat, mais aussi de la Saône-et-Loire et du Creusot.
Écouter, lire, voir
> Vie locale > Le Creusot

LE CREUSOT : On a beaucoup ri avec «Un drôle de mariage pour tous»

01/12/2019 09:45Lu 6532 foisImprimer l’article
Ce nouveau rendez-vous théâtral proposé par Le Creusot Initiatives a réuni 600 spectateurs à L’arc samedi soir.
Désormais retraités, deux vieux copains semblent avoir trouvé la bonne solution pour se sortir des fins de mois difficiles : le mariage pour tous ! Ils résolvent ainsi leurs problèmes d’argent en payant moins d’impôts et en partageant logement et voiture. A deux, on est plus fort, c’est bien connu. Mais leur entourage ne voit pas d’un très bon œil cette idée saugrenue. En tous cas Marcel (Henri Guybet) et Dominique (Franck Capillery) sont des retraités heureux. Ils retrouvent même une seconde jeunesse grâce à l’idylle qu’ils vivent.
Une comédie dynamique et percutante, dans l’air du temps sur des dialogues bien ficelés par un talentueux Henri Guybet. Avec en prime des scènes provoquant l’hilarité comme les effets désastreux d’un défibrillateur mal utilisé. Mais le courant, lui,  est bien passé dans la salle de L’arc ! Même si la salle n'était pas pleine, l'équipe de Bernard Durand de Le Creusot Initiatives, a encore apporté du bonheur et c'était bien l'objectif et l'essentiel.


J.S.