samedi 21 juillet 2018

Du Mercredi 18 au Samedi 21 Juillet

Profitez des Offres en Cours sur le jambon sec, la préparation longe de thon, les œufs de nos villages (25% en ticket Leclerc), les chaussons aux pommes Junior, la tropézienne, le b-ready nutella, le vin du Languedoc et le papier toilette soie

Édito
La liesse populaire, dimanche soir au Creusot, était encore plus forte qu’en 1998. Mais c’était logique. On vous explique pourquoi.
Et puis, que les aigris rangent leur venin…
Questions à...
Dans une interview fleuve à creusot-infos, Anibal Castano balance ses vérités. Sur son sport le basket, sur la Fédération, sur l'arbitrage.
Les rendez-vous d’été seront lancés avec un spectacle très aérien. Avec aussi un nouveau lieu de programmation.
L’adjoint à la culture parle aussi de l’avenir de L’arc, de la mise en lumière du Château de la Verrerie, du projet d’installations de boites à livres.
30 associations écologistes ont fait du lobbying auprès de lui, mais Rémy Rebeyrotte n’a pas cédé aux pressions vertes sur la question du glyphosate et il s’en explique avec force d’arguments.
Le Député n’hésite pas à prendre le désherbant pour nettoyer les arguments de la nouvelle gauche sur les dotations de fonctionnement. Il parle aussi des accords possibles pour les municipales de 2020 avec un peu d’engrais pour le Grand Autunois Morvan…
Sans oublier les poules, les abattoirs, le bois et les rodéos…
Écouter, lire, voir
> Vie locale > Le Creusot

LE CREUSOT : Les vœux de Charles Landre

13/01/2018 02:55Lu 1899 foisImprimer l’article
Je vous présente mes meilleurs vœux pour 2018.
Cette année encore, les défis sont nombreux.
Bien sûr, il faut régénérer le débat politique, travailler à des idées nouvelles et rendre à notre démocratie sa vitalité pour que tous les Français y participent.
Nous devons imaginer les formes de travail de demain, bâtir un État plus efficace qui assure des politiques d’éducation et de santé pour tous, ; repenser les moyens de la sécurité publique et de la justice ; faire respecter partout et toujours les règles de la République, nous libérer du poids écrasant des normes et construire une société plus juste et plus unie.
Et puis il y a ces vœux que l’on forme malheureusement chaque année et pour lesquels il est urgent d’agir. Agir vraiment pour les 5 millions de personnes mal-logées en France. Agir pour  une organisation sanitaire qui n’abandonne plus les patients les moins mobiles. Agir pour mieux accompagner les personnes en situation de handicap et particulièrement les enfants.
Et puis, à l’heure où la question de l’accès aux ressources, de l’accroissement des migrations et de l’exportation des conflits par le terrorisme, notre pays doit retrouver une politique étrangère digne de ce nom. La France doit enfin organiser ces trois espaces que sont l’Europe, la Méditerranée et la Francophonie, y défendre mieux ses intérêts et en faire les outils d’une politique étrangère ambitieuse.
En 2018, espérons aussi, après les renoncements du président de la République en 2017, que nous regarderons la réalité de notre dette publique. Je continuerai de plaider pour l’indispensable réorganisation administrative qui mette fin à l’enchevêtrement des compétences mais qui respecte la diversité de notre territoire, ses bassins de vie et les hommes qui y vivent.
Surtout, dans cette France qui imagine, invente, créer, bouillonne d’idées et de projets, osons mobiliser l’énergie qui nous traverse. Sortons de nos immobilismes, refusons la facilité de l’indignation permanente et faisons cet effort d’imagination et d’action.
Naturellement, il peut sembler parfois difficile de transformer ce qui semble acquis. Compliqué de lutter contre nos habitudes et nos vieux réflexes. Vain de lutter contre des environnements, économiques, sociaux, culturels ou politiques monolithiques. Mais il n’est pas de tentatives de transformation insensée, il n’est pas de combat perdu d’avance. Pensons le monde de demain en accord avec nos valeurs et, aussi exaltante que s’annonce cette année, essayons de donner du sens à nos projets.
C’est dans cet esprit que je vous souhaite une excellente année 2018. Elle sera pour vous tous, je l’espère pleine d’idées, de projets, de joie et de réussite.
Charles Landre
Leader de l'opposition au Creusot