jeudi 19 juillet 2018

50 producteurs de Mercurey pour vous servir !

Un vol en Montgolfière à gagner !

Édito
La liesse populaire, dimanche soir au Creusot, était encore plus forte qu’en 1998. Mais c’était logique. On vous explique pourquoi.
Et puis, que les aigris rangent leur venin…
Questions à...
Dans une interview fleuve à creusot-infos, Anibal Castano balance ses vérités. Sur son sport le basket, sur la Fédération, sur l'arbitrage.
Les rendez-vous d’été seront lancés avec un spectacle très aérien. Avec aussi un nouveau lieu de programmation.
L’adjoint à la culture parle aussi de l’avenir de L’arc, de la mise en lumière du Château de la Verrerie, du projet d’installations de boites à livres.
30 associations écologistes ont fait du lobbying auprès de lui, mais Rémy Rebeyrotte n’a pas cédé aux pressions vertes sur la question du glyphosate et il s’en explique avec force d’arguments.
Le Député n’hésite pas à prendre le désherbant pour nettoyer les arguments de la nouvelle gauche sur les dotations de fonctionnement. Il parle aussi des accords possibles pour les municipales de 2020 avec un peu d’engrais pour le Grand Autunois Morvan…
Sans oublier les poules, les abattoirs, le bois et les rodéos…
Écouter, lire, voir
> Vie locale > Le Creusot

LE CREUSOT : Les feux d'artifices de la Fête nationale 2018 ont attiré des milliers de personnes (1)

14/07/2018 03:05Lu 6726 foisImprimer l’article
Il y avait du monde, beaucoup de monde, vendredi soir,  pour les feux d'artifices de la Fête Nationale.
Le reportage photos et la vidéo de creusot-infos.
Les applaudissements ont été nourris et forcément appréciés par le Maire David Marti. Vendredi soir, comme tous les ans, c'est la veille du 14 juillet, que la ville du Creusot a célébré la Fête Nationale avec les feux d'artifices. C'est la société L'Etoile qui s'est chargée de la composition du spectacle. Un spectacle pyrotechnique très aérien ce qui a permis à tout le monde d'en profiter. Auparavant, le public avait patienté en musique. Un public très nombreux puisque toutes les rues autour de la Place Schneider étaient beaucoup plus encombrées que les autres années au niveau du stationnement.
Il est vrai que la température vendredi soir était particulièrement douce, ce qui incitait vraiment à sortir. Et les gens n'ont pas regretté, car le spectacle a été exceptionnel.
(Photos Manon BOLLERY
et Alain BOLLERY)