dimanche 22 juillet 2018

Des voitures garanties par un constructeur c'est une assurance d'une très très bonne occasion. Profitez les prix barrés sur les occasion du lion de Peugeot Nomblot.

Édito
La liesse populaire, dimanche soir au Creusot, était encore plus forte qu’en 1998. Mais c’était logique. On vous explique pourquoi.
Et puis, que les aigris rangent leur venin…
Questions à...
Dans une interview fleuve à creusot-infos, Anibal Castano balance ses vérités. Sur son sport le basket, sur la Fédération, sur l'arbitrage.
Les rendez-vous d’été seront lancés avec un spectacle très aérien. Avec aussi un nouveau lieu de programmation.
L’adjoint à la culture parle aussi de l’avenir de L’arc, de la mise en lumière du Château de la Verrerie, du projet d’installations de boites à livres.
30 associations écologistes ont fait du lobbying auprès de lui, mais Rémy Rebeyrotte n’a pas cédé aux pressions vertes sur la question du glyphosate et il s’en explique avec force d’arguments.
Le Député n’hésite pas à prendre le désherbant pour nettoyer les arguments de la nouvelle gauche sur les dotations de fonctionnement. Il parle aussi des accords possibles pour les municipales de 2020 avec un peu d’engrais pour le Grand Autunois Morvan…
Sans oublier les poules, les abattoirs, le bois et les rodéos…
Écouter, lire, voir
> Vie locale > Le Creusot

LE CREUSOT : Les cours des écoles se refont une beauté

10/08/2017 14:10Lu 1655 foisImprimer l’article
Durant les vacances d'été, les cours de récréation de 10 écoles creusotines connaissent une seconde jeunesse avec une opération de reprise des fissures.
Depuis mardi, c'est à l'école Charles de Gaulle qu'intervient l'entreprise Thivent de la Chapelle sous Dun, entreprise mandatée par la COLAS pour mener à bien la réfection des cours de 10 écoles de la ville ; c'est la Communauté Creusot Montceau qui a diligenté ces travaux qui consistent à reboucher les fissures dans les cours d'école afin d'éviter que l'eau ne s'y infiltre et ne gèle en hiver.
Du gel qui causerait de nouvelles fissures, l'opération permet donc d'éviter la propagation des fissures ; ce vendredi la cour de l'école Charles de Gaulle sera entièrement faite, il ne restera alors plus qu'à intervenir dans 2 autres écoles.
Pour la société Thivent, c'est une première que d'intervenir en milieu scolaire.