lundi 22 janvier 2018
Édito
De Notre Dame des Landes au Center Parcs du Rousset, c’en est fini des grands projets «Zadéifiés»
Sondage
Approuvez-vous la limitation de la vitesse à 80 km/heure sur les routes départementales et nationales ?
  • Oui
     25% 5159
  • Non
     74% 14996
Questions à...
L’ancien secrétaire d’Etat à l’industrie de François Hollande répond à creusot-infos sur Framatome et sur l’avenir du nucléaire. Un dossier sur lequel il a été très impliqué quand il était à Bercy.
«Oui, je le dis clairement, en France il faut remplacer les anciennes centrales nucléaires par de nouvelles centrales EPR»
L’élue du Creusot est à la tête d’un budget important au Conseil Régional de Bourgogne – Franche-Comté. Dans une interview elle trace les perspectives 2018. Avec un appel à projets pour l’ensemble des clubs.
Le vice-président du Conseil Régional Bourgogne - Franche-Comté en charge de l’économie a répondu à nos questions.
> Vie locale > Le Creusot

LE CREUSOT : Les anciens du COC ont tiré les rois

14/01/2018 09:34Lu 4984 foisImprimer l’article
Les anciens joueurs du Club Olympique Creusotin (COC) se sont retrouvés samedi soir au club house du parc des sports pour la traditionnelle soirée des voeux. Autour du président André Ferrari on dénombrait une quarantaine de personnes parmi lesquelles Guy Arnoud président de l'Office Municipal des Sports du Creusot (OMS), Pierre Doucet et Jean-Paul Pelloux les deux co-présidents du COCB. André Ferrari a ouvert cette manifestation en adressant à tous des voeux de bonheur et de bonne santé. Pierre Doucet devait ensuite revenir succinctement sur les résultats des équipes seniors en fin d'année 2017. Il a rappelé la situation compliquée connue en novembre dernier mais aussi cette remise en confiance et le sursaut constaté lors de la rencontre face à Beaune. Jean-Paul Pelloux de même a été résolument optimiste : « On raisonne club, le COCB ce sont aussi les jeunes, on a structuré l'école de rugby et on voit que ça porte aujourd'hui ses fruits. Le club est sur la bonne voie, il reste du travail à faire, je lance un appel à celles et ceux qui souhaitent travailler dans les différentes commissions. Il y a de la place pour vous » a t-il lancé en direction de l'assistance. Cette soirée devait se poursuivre en toute convivialité autour du verre de l'amitié et d'excellentes galettes. L'occasion de saluer la présence d'Edmond Picard le doyen de l'amicale qui soufflera sa 89e bougie au mois d'août prochain : « J'ai pris ma première licence au COC en 1945 ! » a rappelé l'ancien joueur de rugby.
JCP